école-sarabureddo

Une école où cohabitent vampires et humains. Une directrice un peu folle, qui croit que les vampires peuvent s'entendre avec les humains. Bienvenu(e)s dans cette pension où tout les dangers rodent!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!

Aller en bas 
AuteurMessage
Arisa Saruwatari
Garçon Manqué
Garçon Manqué
avatar

Féminin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 1379
Age : 23
Localisation : Quelque part...
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Nerveuse...
Date d'inscription : 16/04/2008

Feuille de personnage
Age:: 15 ans
Race:: Vampire~
Petit(e) ami(e): Not!

MessageSujet: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Dim 4 Mai - 22:27

Finalement, vu le message que je m'apprête à poster, j'ai décidé de renommer ce topic pour le recentrer sur tout l'univers d'Higurashi au lieu de simplement cette fic. (un peu dans le même genre que la galerie de .Hack// qui est sur mangaspalais)



Ma fanfiction sur Higurashi no Naku koro ni Kaï (c'est un mangas que je vais présenter)

Voyez ça comme pour la première saison: il s'agit d'un arc baptisée "Rêve". chaque message contient donc un épisode qui suit l'autre (comme tout série)

Ça se passe après que Takano ait dévoilé son identité et tué tout les personnages. Cela dit ça n'enchaine pas avec le suivant et Hanyuu n'est pas encore visible aux yeux de tous. c'est donc un arc intermédiaire.


/!\ ATTENTION PEUT CHOQUER, ÂMES SENSIBLES S'ABSTENIR!!! /!\

/!\ ATTENTION CONTIENT DES SPOILS (=révélations)!!! /!\




















1. Rêve

Un jour se lève sur Hinamizawa. Un nouveau jour, un nouveau monde...

...un nouveau massacre.

Rika se réveilla en sursaut. Elle avait fait un bien étrange rêve cette nuit-là. Elle avait rêvé qu'avec l'aide de ses amis ils avaient enfin réussis à vaincre Takano. Folle à lier, elle avait dû être exécutée en secret par la police pour ne mêler personne. Mais la nuit suivante de son arrestation, Keiichi et tout ses amis s'étaient infiltrés chez Rika grâce à Satoko. Rika immobilisée, l'aînée des jumelle avait sortit une seringue pour la planter dans l'épaule de la petite fille. Rena s'était ensuite agenouillé devant la victime, un sourire aux lèvres entre le psycho et le kawaii et lui parla. Les mots qu'elle avait prononcés: "Pauvre petite, tu ne t'es aperçue de rien jusqu'à la fin... Bye-bye..."
A son réveil la petite prêtresse fut effrayée de cette vision. Ses yeux exorbités fixaient le sol et elle transpirait de partout. Hanyuu était assise à côté d'elle, Satoko dormait à côté.
- Rika-chan? Tu vas bien?
- J'ai fait un rêve...
Elle lui raconta alors le rêve de la nuit. Un peu inquiète sur le coup Hanyuu l'avait rassurée en disant qu'il ne s'agissait que d'un rêve et qu'il n'y avait rien à craindre. A ce moment là Satoko se réveilla également. Elle avait l'air normale, avec sa mine fatiguée comme tout les matins mais normale. Rika se calma vite et fit un sourire à Satoko, en lui lançant un jovial:
- Konnichiwa Satoko-chan!
- Konnichiwa Rika-chan... Drôlement matinale...
- Allez lève toi petite flemmarde, Keiichi-kun et les autres nous attendent!
Elle se leva et marcha jusqu'à l'entrée. Elle revint avec les habits d'école pour Satoko puis prit les siens. Elle alla se changer dans la salle de bain. En sortant Satoko finissait de s'habiller. Rika n'osa pas demander à Hanyuu si Satoko avait fait un truc louche, elle s'en voulait de soupçonner sa meilleure amie. Quelque temps plus tard, étant prêtes, les deux petites filles s'engageaient sur le chemin de l'école. Rika demanda à Hanyuu d'arpenter le village à la recherche de Takano Miyoko et de ne pas la perdre des yeux. Devant l'école une foule s'était amassée. Mion, Rena Keiichi et même Shion étaient parmi cette foule. En apercevant les deux gamines, Mion se retourna et les salua d'un geste sympathique:
- Vous voilà enfin Rika-chan, Satoko-chan!
- Comment ça enfin? On est venue à l'heure! Répliqua la jeune blonde apparemment vexée.
- Que se passe t'il içi? Demanda Rika sans prêter attention à son amie.
La mine de Mion devient plus grave, moins plaisantasse et plus sérieuse
- Le directeur a été assassiné.
Rika eut un sursaut de surprise avant de reprendre, paniquée:
- Quoi? Mais, mais...
Ce fut au tour de Rena de prendre la parole. Elle avait un ton plus léger que Mion mais pas aussi naïf qu'à l'habitude.
- Hier soir, il était le seul à rester dans l'école hier soir et au moment où il partait, quelqu'un l'a agressé au poignard dans le couloir!
- La police enquête pour l'instant, compléta Shion, bizarrement il n'y a aucune empruntes où que ce soit, même sur le poignard...
Rika baissa la tête. Ce n'était pas le Watanagashi et pourtant quelqu'un venait de mourir. C'est ça! Ce n'était pas comme les autres fois, quelqu'un était mort avant le Watanagashi... Mais pourquoi? Le but c'était de faire croire que c'était la malédiction non? Pourquoi Takano était elle passée à l'acte plus tôt cette fois? Une idée terrifiante lui vint à l'esprit, son rêve. Était-ce ses amis cette fois? Non... pas maintenant qu'ils savaient pour Takano, impossible! Ils ne pouvaient pas être de son côté! Elle les regarda encore, ils étaient bien comme d'habitude. Elle baissa la tête, très déstabilisée. La voix de Satoko retentit à côté d'elle.
- Rika tu va bien? Tu es toute pâle!
- Rika-chan? Reprit Keiichi qui se décidait à intervenir. Si tu as un problème dit le nous!
L'inquiétude lisible sur les visages de son groupe la fit définitivement changer d'avis: ils n'avaient pas commis ce meurtre et ce n'était qu'un rêve qu'elle devait oublier. Décidée à ne pas inquiéter ses amis où les décevoir avec ses idées, elle reprit sa mine joyeuse en souriant.
- Oui tout va bien, j'ai juste eu peur un moment, que ce meurtre soit...
Tous baissèrent la tête. Leur ennemie en effet collectionnait les crimes autour d'eux et ça lui ressemblait trop. Ce fut un silence embarrassé jusqu'à ce que Mion, constatant que l'école n'aurait pas lieu aujourd'hui, proposa d'aller faire un tour à Okinomiya. Tous acceptèrent en cœur.

A Okinomiya ce ne fut pas aussi réjouissant qu'ils le pensaient. Beaucoup, n'étant pas originaire d'Hinamizawa, pensaient à cette malédiction et on entendait quelques fois des gens dire que les habitants du petit village étaient fou à lier et qu'ils étaient eux même les meurtriers. Mion dut contrôler sa sœur pour ne pas qu'elle pique une crise contre eux, crise qui pourrait bien dégénérer en baston.
- Shion, contrôle tes sentiments ils ne peuvent pas comprendre laisse-les!
- Je sais grande sœur mais...
La petite jumelle baissa les yeux, son regard trahissant une certaine tristesse. Oui ses sentiments la blessaient très souvent mais elle ne pouvait rien y faire. Son amour perdu pour Satoshi refit surface et des larmes montèrent, qu'elle s'empressa d'effacer. Le silence continua encore un bon bout de temps, personne n'osait parler. Tous se préparaient à la bataille qu'ils devraient mener ce soir, contre leur ennemie attitrée. Rika fut la première à s'arrêter. D'un air décida elle s'arrêta.
- Je dois rentrer.
- Pourquoi? répondirent en cœur Satoko et Mion
Rika prit sa voix naïve habituelle pour répondre et dissiper les soupçons:
- Le Watanagashi c'est ce soir, les adultes doivent me chercher pour me préparer.
- Si tôt?
- Oui, je n'ai pas encore fini la chorégraphie...
Bien sûr tout était faux. Rika voulait être un peu seule. Elle n'était pas rassurée toute seule mais son rêve la turlupinait encore et elle voulait discuter de ce meurtre avec Hanyuu. Bien sûr, l'avancée de Miyo l'intéressait aussi. Elle ne se comprenait plus, pourquoi sa manière de penser différait tellement de d'habitude? Pourquoi tremblait-elle autant? Ce mauvais pressentiment ne faisait que s'aggraver avec le temps. Elle poussa un soupire pour essayer de décompresser. Finalement, après un temps de réflexion, Keiichi dit, de manière tout à fait raisonnée et approuvée par les autres:
- Alors Rena vas-y avec elle. Tout à l'heure tu as bien dit que tu avait oublié quelque chose non?
- Oh oui, j'ai oublié d'envoyer un e-mail à une amie! répondit la jeune rouquine toute joyeuse.
- Donc accompagne là jusqu'au temple, on ne sait jamais.
Rika allait protester mais ne trouva rien à dire alors se tut. Les autres les saluèrent et commencèrent à s'éloigner.
- Bon allons-y, tu viens Rika-chan?
- Oui...
Sur le chemin, Rika ne parla pas. Elles traversaient désormais la forêt. Rika cherchait un plan pour se séparer de Rena et y aller seule. Son regard trahissait une grande concentration, elle ne fit pas attention à Rena qui l'appelait pour la sortir de ses rêveries. La jeune rousse la rappela plus fort:
- Rika-chan?
Rika sursauta et se tourna vers Rena qui s'était accroupie pour mieux la voir et la regardait d'un air toujours inquiet. Pas étonnant, Rika était vraiment perdue dans ses pensées ces temps-ci, ça faisait plusieurs fois qu'on la reprenait. Elle se tourna vers Rena, en souriant:
- J'étais un peu dans la lune ça va! Désolée!
Cette fois-ci Rena ne sembla pas marcher. Elle était toujours aussi inquiète, c'était encore la même réaction venant de la petite fille aux cheveux bleus. Rena répondit:
- Rika dit moi ce qui te tracasse depuis ce matin...
Rika hésita un peu à parler. Finalement elle préféra nier
- Non ce n'est rien je pensais juste au meurtre de ce matin et à ce soir!
- Tu ment...
Le ton de l'adolescente était devenu plus mystérieux. Elle baissa la tête, sa frange cachant les yeux. Rika commença un peu à paniquer:
- Non je t'assure c'est vrai, croit-moi!
- TU MENT!!!
"Ne jamais lui mentir" c'est ce qu'on apprend bien vite aux côtés de Rena. Son visage crispé, ses yeux grands ouverts et sa pupille minuscule étaient les symptômes de sa folie en cas de mensonges. Elle empoigna Rika par les épaules et la plaqua contre un arbre. Elle la secoua toujours contre en répliquant furieusement:
- Depuis ce matin tu dit ça, ça n'a pas changé! Tu as voulu partir toute seule mais... ce n'est pas pour ta choré...
Rika tressaillit, comme savait-elle? Le ton de Rena était devenu plus doux, comme une berceuse, un murmure...
- Tu ne me fait pas confiance c'est ça?
- N.. non ce n'est pas...
- LA FERME!!!
Elle la plaqua une nouvelle fois contre l'arbre, en lui serrant les épaules de toutes ses forces. Rika laissa échapper un couinement de douleur, ses os auraient pu se briser d'un moment à l'autre. Comme sortie de sa paranoïa, qui malheureusement continuait encore, Rena redevint soudainement calme et reprit ses murmures démoniaques:
- Rika-chan, que-ce que tu cache, tu as peur c'est ça? Ne t'inquiète pas je ne vais pas te faire de mal, si tu réponds gentiment...
Elle pressa encore plus fort sur les pauvres épaules de la petite fille. Des larmes perlaient au coin de ses grands yeux violets. Elle lança un coup de pied dans les jambes de Rena. Celle ci, surprise lâcha prise et recula. Rika profita de ce moment d'inattention pour s'enfuir. Elle se mit à courir tout droit, en tournant la tête pour garder Rena à l'œil aussi longtemps qu'elle le pourrait. Cette dernière leva la tête, les yeux comme dénués de vie. Rika eut l'impression que la jeune fille la regardait un moment, en disant quelque chose calmement, comme désintéressée. Rika ne put en voir plus car elle dut prendre un virage, la silhouette de Rena disparut de son champ de vision, au milieu des arbres.

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Arisa Saruwatari le Ven 12 Sep - 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usakuji.lolforum.net
Tchikaner Kioke
Rayon de soleil
Rayon de soleil
avatar

Féminin
Vierge Chien
Nombre de messages : 316
Age : 24
Localisation : Sortir de l'hospital
Emploi/loisirs : Etudiente
Humeur : Joieuse
Date d'inscription : 02/05/2008

Feuille de personnage
Age:: 16 ans
Race:: Humaine
Petit(e) ami(e): c'est son sang ou son coeur que vous voulez?!

MessageSujet: Re: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Lun 5 Mai - 2:40

pas le courage de tout lire desoler =='
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arisa Saruwatari
Garçon Manqué
Garçon Manqué
avatar

Féminin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 1379
Age : 23
Localisation : Quelque part...
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Nerveuse...
Date d'inscription : 16/04/2008

Feuille de personnage
Age:: 15 ans
Race:: Vampire~
Petit(e) ami(e): Not!

MessageSujet: Re: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Lun 5 Mai - 8:35

Dans ce cas ne le dit même pas --"

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usakuji.lolforum.net
Sea Fûjiko
Un vampire ?! HELP !!!
Un vampire ?! HELP !!!
avatar

Féminin
Lion Cochon
Nombre de messages : 1074
Age : 23
Localisation : Avec Arisa-chan ^^
Emploi/loisirs : Cuisinière en herbe x)
Humeur : Mélancolique =')
Date d'inscription : 18/04/2008

Feuille de personnage
Age:: 15 ans
Race:: Humain
Petit(e) ami(e): Personne ~

MessageSujet: Re: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Mer 7 Mai - 18:09

Moi j'ai déjà tout lu xP

_________________
© Avatar & Userbar by Animesuki.
© Sign' by me.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arisa Saruwatari
Garçon Manqué
Garçon Manqué
avatar

Féminin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 1379
Age : 23
Localisation : Quelque part...
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Nerveuse...
Date d'inscription : 16/04/2008

Feuille de personnage
Age:: 15 ans
Race:: Vampire~
Petit(e) ami(e): Not!

MessageSujet: Re: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Jeu 19 Juin - 9:03

J'ai des idées pour la prochaine! ^^ Je l'écris ce soir normalement Razz

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usakuji.lolforum.net
Risa Etsuko
Professeur de français & Correctrice
Professeur de français & Correctrice
avatar

Féminin
Lion Cochon
Nombre de messages : 166
Age : 23
Localisation : Loin de toi 8)
Emploi/loisirs : Prof'
Humeur : Muwuhu~
Date d'inscription : 10/05/2008

Feuille de personnage
Age:: 22 ans ~
Race:: Vampire mwuhu ~
Petit(e) ami(e): /

MessageSujet: Re: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Ven 20 Juin - 19:26

Yeah! Ecris là vite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotoko Yanna
Humeur étrange
Humeur étrange
avatar

Féminin
Nombre de messages : 231
Localisation : A flâner dans un coin~
Humeur : Un peu de tout
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Age:: 14 ans
Race:: Humain
Petit(e) ami(e): /

MessageSujet: Re: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Jeu 10 Juil - 15:52

Je l'ai continuée hier, elle est bientôt terminée! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usakuji.lolforum.net
Sea Fûjiko
Un vampire ?! HELP !!!
Un vampire ?! HELP !!!
avatar

Féminin
Lion Cochon
Nombre de messages : 1074
Age : 23
Localisation : Avec Arisa-chan ^^
Emploi/loisirs : Cuisinière en herbe x)
Humeur : Mélancolique =')
Date d'inscription : 18/04/2008

Feuille de personnage
Age:: 15 ans
Race:: Humain
Petit(e) ami(e): Personne ~

MessageSujet: Re: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Jeu 10 Juil - 17:01

Yeah! Verry fun x)

_________________
© Avatar & Userbar by Animesuki.
© Sign' by me.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotoko Yanna
Humeur étrange
Humeur étrange
avatar

Féminin
Nombre de messages : 231
Localisation : A flâner dans un coin~
Humeur : Un peu de tout
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Age:: 14 ans
Race:: Humain
Petit(e) ami(e): /

MessageSujet: Re: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Ven 11 Juil - 19:51

Encore une avancée, j'ai allongé la première partie et la deuxième partie est presque terminée. J'aurais fini cet épisode ce week-end je pense !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usakuji.lolforum.net
Arisa Saruwatari
Garçon Manqué
Garçon Manqué
avatar

Féminin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 1379
Age : 23
Localisation : Quelque part...
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Nerveuse...
Date d'inscription : 16/04/2008

Feuille de personnage
Age:: 15 ans
Race:: Vampire~
Petit(e) ami(e): Not!

MessageSujet: Re: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Ven 12 Sep - 21:47

WTF ! Gomen du retard mais bon, je n'avance pas et c'est un fait, j'arrête pas de modifier des choses qui ne me plaisent pas alors... ça n'avance pas. Histoire de vous faire un peu patienter je me lance dans la traduction des scans du mangas cette série. COmme ça, ça permettra aux "incultes" de se rendre un peu compte de la série d'origine !

J'ai pris un chapitre au pif et pour ces incultes c'est pas très bon, vu que c'est un flash Back sur Shion Sonozaki, sur les évènements s'étant déroulés dans son école avant qu'elle ne rejoigne Hinamizawa [la ville où se passe l'histoire actuellement et la fan fiction] mais bon, voilà quand même, au moins vous saurez qui est Shion... Les autres personnages n'apparaissent que dans cet arc, donc vous ne les trouverez pas dans la fan fic qui se passe bien après... (le premier chapitre n'est pas effrayant, n'ayez crainte de le lire en entier ! Il est même plutôt drôle XD)

HIGURASHI NO NAKU KORO NI : Utsutsukowashi Hen

Spoiler:
 

J'espère ne pas avoir fait de faute et que toutes les images s'afficheront bien ^^"

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usakuji.lolforum.net
Sea Fûjiko
Un vampire ?! HELP !!!
Un vampire ?! HELP !!!
avatar

Féminin
Lion Cochon
Nombre de messages : 1074
Age : 23
Localisation : Avec Arisa-chan ^^
Emploi/loisirs : Cuisinière en herbe x)
Humeur : Mélancolique =')
Date d'inscription : 18/04/2008

Feuille de personnage
Age:: 15 ans
Race:: Humain
Petit(e) ami(e): Personne ~

MessageSujet: Re: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Sam 13 Sep - 17:06

Oh, ça a l'air trop bien ! Mais je peux pas les regarder maintenant comme je suis chez mon père... Je les regarderai lundi ^^

_________________
© Avatar & Userbar by Animesuki.
© Sign' by me.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arisa Saruwatari
Garçon Manqué
Garçon Manqué
avatar

Féminin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 1379
Age : 23
Localisation : Quelque part...
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Nerveuse...
Date d'inscription : 16/04/2008

Feuille de personnage
Age:: 15 ans
Race:: Vampire~
Petit(e) ami(e): Not!

MessageSujet: Re: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Sam 13 Sep - 17:31

Oui, c'est trop bien ^^ J'ai téléchargé le deuxième chapitre, et bien qu'il ne soit pas encore traduit et que je le comprenne à un tiers, il a l'air beaucoup plus trash que celui là *q* (pas encore dans le gore mais au moins dans l'inquiétant et le sombre... Les mystères à propos de Kôsaka commencent à apparaître... Et l'amitié entre elle et Shion vole en éclat...)

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usakuji.lolforum.net
Sea Fûjiko
Un vampire ?! HELP !!!
Un vampire ?! HELP !!!
avatar

Féminin
Lion Cochon
Nombre de messages : 1074
Age : 23
Localisation : Avec Arisa-chan ^^
Emploi/loisirs : Cuisinière en herbe x)
Humeur : Mélancolique =')
Date d'inscription : 18/04/2008

Feuille de personnage
Age:: 15 ans
Race:: Humain
Petit(e) ami(e): Personne ~

MessageSujet: Re: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Sam 13 Sep - 17:44

Coool ! <3

_________________
© Avatar & Userbar by Animesuki.
© Sign' by me.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arisa Saruwatari
Garçon Manqué
Garçon Manqué
avatar

Féminin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 1379
Age : 23
Localisation : Quelque part...
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Nerveuse...
Date d'inscription : 16/04/2008

Feuille de personnage
Age:: 15 ans
Race:: Vampire~
Petit(e) ami(e): Not!

MessageSujet: Re: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Sam 13 Sep - 17:46

Vii trop cool *q* (en plus à la fin il commence à y avoir de l'action, et on dirait presque du Yuri dans un sens XDD)

ÉDIT --> Voilà un Doujin bien trippant trouvé sur animesuki, donc j'ai fait la traduction ^^

Spoiler:
 

RE-ÉDIT --> OH, OH, OH vous l'attendiez, la voici avec énormément de retard, cette suite tant attendue =D (je vous rassure, le prochain morceau sera le dernier =p)

Rika demanda à Hanyuu de la rejoindre chez elle et la questionna sur Takano. La réponse de la jeune déesse fut très rapide et brève :
- Rien à signaler, son travail à l'infirmerie est digne de toute infirmière, elle n'a vu personne de louche. Pourquoi, il s'est passé quelque chose ?
Alors, Rika lui parla des aventures avec Rena, mentionnant à nouveau son rêve de la nuit dernière. Hanyuu lui dit simplement de se méfier et de l'éviter au moins pour le lendemain, inquiète. Qui avait-il d'autre à faire de toutes manières ? Satoko rentra aux environs de six heures et raconta sa journée, très banale, où ils s'étaient contentés d'enchainer des jeux dans la rue. Elle finit par en arriver à demander à Rika si elle avait bien fait sa chorégraphie cette fois :
- Dit Rika, tu as bien retenue ta danse pour le Watanagashi ? C'était plus ennuyeux sans le groupe au complet...
- Oui presque, je la connais presque mais j'ai encore besoin de répéter un peu !
Rika ne voulait pas l'impliquer dans les folies de Rena, pour ne pas qu'elle panique. Satoko sembla déçue par cette réponse, mais ne répondit rien. Ce fut une soirée normale, les deux jeunes filles dînèrent tranquillement et allèrent se coucher tôt, pour être en forme le lendemain. Satoko ne dit rien à propos de l'avancement de la police, soit elle n'en savait rien et ne voulait pas inquiéter Rika, soit elle avait oublié cette histoire. Ou alors, elle lui cachait quelque chose ... Ne voulant plus penser à cela, Rika finit par s'endormir, tandis que Hanyuu retourna surveiller Takano.
Le lendemain, Rika fut surprise de voir Satoko l'air fatigué, bien plus qu'elle, comme si elle n'avait pas dormi de la nuit. Sans Hanyuu pour les avoir surveillées, elle n'avait pas de moyen de savoir. Satoko sembla comprendre ce qu'elle pensait et lui dit qu'elle s'était réveillée plusieurs fois pour aller aux toilettes. Un mensonge, sans doute, bien que Satoko était une pro en mensonges et pièges, une raison aussi banale cachait quelque chose. L'aller à l'école fut baigné dans une ambiance silencieuse et froide. Arrivées à l'école, elles s'aperçurent qu'elle était encore fermée. Alors, la jeune blonde proposa de se rendre chez Mion. Rika accepta.
Une fois à la demeure des Sonozaki, elles rencontrèrent d'abord Shion qui accueillit Satoko très chaleureusement, fidèle à la promesse qu'elle avait faite à Satoshi. Rika en profita pour lui demander de l'emmener autre part, pour qu'elles s'amusent un peu. Mais c'était surtout pour qu'elle soit seule avec l'ainée des jumelles. Shion et Satoko parties, Rika commença son récit métaphorique, espérant que Mion comprendrait.
- Il... Il y a quelqu'un que j'ai vu à la télé, qui agressait une autre personne, parce qu'elle ne disait pas la vérité, mais cette vérité c'était personnel, pas dangereux... Et je voudrais savoir comment on calme cette personne ou comment on peut se défendre, au cas où...
- Je suppose que la meilleure chose à faire c'est de fuir et d'appeler quelqu'un de plus fort que cette personne ! Tu penses à si Takano te faisait ça, non ?
- Non, pas vraiment ... ! Ah, et il y a autre chose, Satoko n'a pas dormi de la nuit.
- Satoko ?
- Oui et je ne pense pas que ses excuses d'aller aux toilettes soient vraies. Je pense plutôt qu'elle me cache quelque chose.
Mion poussa un soupir de soulagement puis pris un air assuré tout en se levant.
- Ne t'inquiète pas, ce ne doit pas être quelque chose de bien spécial pour qu'elle ne t'en parle pas, toi, sa meilleure amie. Je vais voir ce que fait Shion, attends moi ici d'accord ?
Sans attendre de réponse, elle partit dans une autre pièce et Rika la suivie discrètement. Mion entra dans une pièce où se trouvaient Shion et Satoko. Rika écouta de derrière la porte le curieux récit des jumelles, en ne sachant pas toujours qui prenait la parole, mais la première devait être Mion :
- Elle a des doutes !
- Tu es sûre ? C'est impossible comment a t-elle pu...
- Apparemment elle a remarqué que Satoko ne dormait pas hier.
Puis une autre voix, cela devait être Satoko :
- Je lui avais pourtant trouvé une explication !
- Tant pis il va falloir lui offrir son "cadeau" plus vite que prévu alors... Va l'occuper !
Rika ne put pas en écouter davantage. Ou surtout ne voulait-elle pas en écouter plus. Alors, ses soupçons étaient vrais ? Ses amis étaient vraiment contre elle ? Elle devait en faire part à Hanyuu et ne pas rester ici une minute de plus, ce cadeau n'augurait rien de bon, qu'allaient-elles lui faire ? Elle s'enfuit le plus vite possible...

Rika fit part de ses dernières découvertes à sa confidente de toujours, se retenant de ne pas pleurer de cette ironie du sort. Hanyuu ne comprenait pas : Takano n'avait eu aucun mouvement suspect et le fait que Rika soit si paniquée l'inquiétait de plus en plus sur la nature de leur véritable ennemi. Comme dans les précédentes histoires, est-ce que le coupable changeait toujours ? Takano était-elle réellement l'unique responsable ? Pourtant, elle n'avait pas l'air d'avoir été affectée par la maladie, rien de suspect durant ces deux derniers jours. Mais ici, au petit village d'Hinamizawa, tout le monde joue le rôle d'une marionnette entre les mains du destin, y comprit Takano sûrement. La seule à ne pas être dans ce cas c'était elle, Hanyuu Furude. Mais cela signifiait également qu'en dehors de son rôle d'observatrice, elle ne pouvait pas intervenir, son rôle consistait simplement à faire redémarrer la roue à la fin de chaque drame. Elle était totalement impuissante, elle ne pouvait pas aider Rika, si ce n'est lui donner des conseils et espionner les habitants du village maudit. Ses amis étaient enfin au courant de tout cela mais ils étaient désormais contre elles ? Drôle d'histoire, pourtant bien sérieuse. Rena, Satoko, Mion, Shion, que complotaient-elles contre les deux prêtresses, ou plutôt surtout contre Rika ? Étaient-elles seules chacune de leur côté, étaient-elles en groupe ou obéissaient-elles à quelqu'un ? Que préparaient-elles avec cette histoire de "cadeau" ? Et Keiichi aussi était-il mêlé à cette histoire ? Elles ne pouvaient prendre le risque de le tester lui aussi, c'était déjà grâce au coup du hasard que Rika avait échappé aux quatre autres, et elle ne pourrait pas se cacher bien longtemps. Sans parler de cette histoire de meurtre, pourquoi le directeur ? Pourquoi avant le Watanagashi ? Pourquoi un mort sans disparu ? Beaucoup de pourquoi, beaucoup de choses intrigantes et sans lien immédiat. Il ne restait d'ailleurs que très peu de temps avant la journée du lendemain. Des bruits se firent entendre dans l'entrée, Satoko rentrait. Rika fut prise de panique.
- Oh non, si elle me trouve elle va... elle va me...
Elle ouvrit une fenêtre en vitesse et sortit par cette ouverture, qu'elle prit soin de refermer ensuite pour ne pas eveiller les soupçons. Juste à temps, car Satoko entrait déjà dans le salon, très étonnée de ne pas y retrouver sa colocataire. Rika eut envie d'aller la rejoindre et de s'expliquer car elle n'avait pas l'air vraiment malade mais non, elle ne pouvait pas faire ça. Si elle mourrait encore, il faudrait à nouveau tout recommencer, Hanyuu avait déjà trop utilisé ses pouvoirs, bientôt elle ne pourrait plus remonter le temps d'assez de temps en arrière. Le temps était compté. D'ailleurs, à cette heure-ci le festival avait peut-être déjà commencé, et le jour commençait à décroître. Ce soir il y aurait un meurtre, et elle en ferait partie. La petite prêtresse se mit à courir à toute allure, vers le commissariat.
Arrivée devant le bâtiment, elle hésita. Allait-elle vraiment contacter la police ? Alors qu'elle n'avait aucune preuve ? Elle avait beau être l'actuelle héritière de la famille Furude et du temple, elle n'avait que l'apparence d'une petite fille ... Et son soi-disant lien avec le démon la rendait souvent suspecte aux yeux des autres, du commissaire y comprit. Takano était à leur yeux une citoyenne modèle, une simple apprentie photographe et infirmière de passage, voir même une pauvre victime dans les précédents mondes. Elle n'eut plus le temps de réfléchir : un simple officier sortit et la remarqua. Après tout, même si il venait de finir sa journée, une gamine toute seule dans la nuit ça comptait dans son boulot, qu'elle soit fugueuse ou autre chose. Il lui dit, mais légèrement désintéressé parce que c'était peut-être juste une petite fille qui se promenait le soir et qu'il avait envie de rentrer :
- Que-ce que tu fait là, toute seule ? Hey, mais... tu pleure ?
Rika avait les yeux tout embués de larmes, sans même s'en rendre compte. Elle s'était trop contenue, le fait d'avoir quelqu'un a qui se confier, autre que Hanyuu qui ne pouvait rien faire, l'avait fait exploser de trop de sentiments refoulés. Se sentir en sécurité rien qu'un instant, se confier un tout petit peu... Depuis combien de temps attendait-elle cela ? Pas que depuis ces deux jours, aussi depuis ces siècles de boucles où elle avait gardé le secret, livrée à elle-même. Elle allait tout raconter mais... Tout d'un coup elle revint à la dure réalité de sa vie. Sans preuve, elle était impuissante. C'était des inspecteurs, non seulement ils ne la croiraient pas, mais si il y avait la moindre chance pour qu'ils soient du même avis qu'elle, ils auraient besoin de preuves pour pouvoir l'aider. Elle n'allait tout de même pas leur dire que le soi-disant démon protecteur d'Hinamizawa l'aidait à remonter souvent le temps à chaque meurtre ce qui l'avait aidé à trouver la coupable dans un précédent monde ! Tout juste s'ils ne l'envoyaient pas à l'asile, en se prenant un bon fou-rire avec tout leurs collègues. Alors où aller ? Vers qui se tourner ? Hanyuu ne pouvait pas l'aider pour ça. Elle ne pouvait pas rentrer non plus, elle ne savait toujours pas à quoi s'attendre concernant Satoko et les jumelles. Un seul choix lui apparu alors : la clinique, Irie devrait la protéger, c'était encore le seul en qui elle pouvait avoir confiance. Il y avait Takano là-bas mais tant pis, si elle expliquait la situation au docteur, il la surveillerait. Oui, il fallait tenter ça, elle n'avait pas le choix...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usakuji.lolforum.net
Arisa Saruwatari
Garçon Manqué
Garçon Manqué
avatar

Féminin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 1379
Age : 23
Localisation : Quelque part...
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Nerveuse...
Date d'inscription : 16/04/2008

Feuille de personnage
Age:: 15 ans
Race:: Vampire~
Petit(e) ami(e): Not!

MessageSujet: Re: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Jeu 23 Oct - 15:28

Voilà enfin le dernier chapitre ! N'hésitez pas à me dire si quelque chose ne va pas... Contrairement aux deuxième qui s'était averé très difficile, j'ai beaucoup aimé rédiger celui-là. Donc au final je pense que je continuerai à faire des fics ^^ (mais pas que sur Higurashi n'ayez crainte =p)

3. Regrets

Rika arriva essoufflée jusqu'à la clinique. Mais elle aurait dû s'en douter : le temps qu'elle arrive, il faisait nuit et elle était fermée. Elle se mit contre la porte-fenêtre, les mains plaquées dessus, tentant d'apercevoir une lumière à l'intérieur. Non, le personnel avait dû se dépêcher de finir pour pouvoir assister à la fête. Elle frappa la vitre 2 ou trois fois, tête baissée, simplement pour exprimer son malheur. Une voix lui fit redresser la tête. Une voix familière.
- Rika-chan ? C'est toi ? Qu'est-ce que tu fais là ?
- Irie... senseï ?
Rika tentait d'identifier la silhouette qui s'avançait dans la nuit obscure. Cela semblait bien être Irie, le docteur qui faisait des recherches sur elle, mais qui savait mieux que quiconque écouter ses problèmes et la conseiller.
- Qu'est-ce que vous faites là, vous n'êtes pas parti ?
- Je devrais plutôt te retourner la question, lui répondit simplement le médecin, tu dois bientôt passer pour la représentation, non ?
"Maudite soi cette tradition" pensa Rika avec un grincement. Irie continua :
- J'aurais bien voulu y assister, mais comme on est le soir du Watanagashi, la cinquième année, le commissaire m'a demandé de veiller particulièrement à l'hôpital. Il voulait que j'y sois toute la soirée. Je suis passé prendre quelques affaires chez moi et je suis revenu. Maintenant c'est à toi de me répondre : qu'est-ce que tu fais là ?
La petite baissa la tête sans un mot, il comprit qu'elle ne voulait pas en parler. Alors qu'il s'apprêtait à lui demander de quoi le problème était question, une voix, bien moins soulageante pour la prêtresse, brisa ce silence.
- Voyons, voyons, que se passe-t-il donc ici ?
- Ta...Takano ?!
Balbutia l'enfant aux cheveux bleus, d'une voix pratiquement inaudible. Irie n'était pas seul... Elle ne parvenait pas à bouger, paniquée et surprise. Ce fut donc le médecin qui prit la parole :
- Le commissaire a aussi insisté pour qu'on soit deux, on aura moins de chance de se faire attaquer à deux si tel est le cas !
- N..non...
Takano souriait, Rika, elle, vivait un cauchemar éveillé. Toujours avec un volume sonore aussi bas, elle répétait ce "non", dont elle avait du mal à se convaincre.
- Tu vois, pas besoin d'avoir peur tout se passera bien on te protègera !
- Non... Non... Non...
- Qu'est-ce qui se passe ? Je n'entends rien ?
La blonde s'approcha lentement de la petite qui paniquait de plus en plus.
- Non... Non... NOOOOOOOOON !!
L'héritière Furude la repoussa violemment en arrière et se mit à courir le plus vite qu'elle put, course désordonnée, dans la direction opposée à ces deux personnes à qui elle ne pouvait pas faire confiance non plus. Elle ne savait pas où elle allait ni pourquoi, la seule chose qu'elle savait, c'est qu'elle devait se méfier de tout le monde. Tout alla très vite. Elle se retrouva en plein festival, entraînée pour exécuter le rituel. Une fois fini, elle se retira et, instinctivement, pris le chemin de sa demeure. Elle ne pensait à rien, le regard dans le vide, la marche lente, trébuchant souvent, comme un homme serait revenu d'une soirée où il aurait trop bu pour oublier ses malheurs. Elle ne rencontra personne, beaucoup étaient restés là-bas pour la suite de la fête. Les lampadaires allumés lui semblaient aussi froids et sombres que les étoiles, qu'elle ne voyait même pas, jeune fille seule face à la mort, seule face au destin, son destin. La moindre ombre la faisait accélérer quelques mètres, avant qu'elle ne s'aperçoive avoir rêvé. Elle n'avait même pas envie de garder courage, elle n'avait même pas envie de relancer la roue, elle voulait juste être tranquille, heureuse et pouvoir vivre le plus longtemps possible, était-ce trop demander ? Personne ne l'avait aidée cette fois, tout avait dégénéré avant même que la fête ne commence, pourquoi retenter sa chance dans d'autres mondes si c'était pour vivre et revivre ça pour des siècles, jusqu'à ce que la petite déesse qui l'accompagnait ne puisse plus utiliser ses pouvoirs pour remonter d'assez de temps en arrière, pour recommencer et revivre les mêmes souffrances. Elle entra machinalement chez elle, droit dans le piège...

D'un grincement, la porte s'ouvrit, brisant un long silence. Rika entra dans la pièce principale, sans même prendre la peine d'allumer la lumière. Elle s'assit dans un coin, près de l'entrée, contre le mur, la tête sur les genoux. Le lieu était sinistre, lugubre, mais il avait l'avantage d'être calme et simple pour que la résidente puisse y réfléchir en paix. La petite fille ne voulait voir personne, ni ce soir, ni demain, ni même tous les autres jours. Elle savait qu'elle n'y arriverait pas, mais même pour une heure elle voulait continuer à vivre, même seule, dans ce guêpier géant dont elle ne pourrait en sortir, avec la perspective de mourir dès qu'elle aurait le dos tourné. Cela lui convenait bien après tout, pour elle c'était l'image la plus réaliste qu'il pouvait exister du bonheur. Soudain, un bruit de serrure se fit entendre, dans l'entrée. La prêtresse se souvint de son rêve de la veille. C'était donc bien un rêve prémonitoire ! Tout allait se passer comme elle l'avait rêvé et elle avait eu la bêtise de rentrer chez elle pour leur mâcher le travail. Bon, après tout, mourir de la main d'amis était quand même mieux que se faire tuer par une bande d'inconnus guidés par une femme mystérieuse... Rika tremblait, elle n'osa pas faire un geste, retenant son souffle, fixant l'entrée du salon d'où apparaîtrait le petit groupe. Elle aurait pu s'enfuir ? Pour aller où ? Pour y faire quoi ? Le danger était partout à présent et elle n'était même pas sûre de pouvoir tenir sur ses deux jambes sans vaciller, sans tomber. La porte s'ouvrit enfin et malgré la discrétion des individus elle pouvait clairement entendre leurs chuchotements incompréhensibles. Qui entrerait le premier ? Keiichi ? Mion ? Ou encore Satoko ? Elle l'ignorait, mais qui que ce soit, cela ne changerait rien, à ce moment-là elle serait incapable de faire quoique ce soit. De là où elle était, une silhouette fut enfin visible. Elle releva soudain la tête, car celle qu'elle avait entrevue ne faisait pas du tout parti de ce qu'elle pensait. Devant elle, l'ombre la regardait, menaçante. Dans les yeux de l'ennemi on lisait une marque de sadisme, mêlé à la perspective de longues années de travail menées à terme. La personne qu'elle avait devant elle n'était ni Keiichi, ni Mion, ni même qui que ce soit parmi ses amis. Non, c'était Takano, elle reconnaissait ce sadisme vu tant de fois à travers ces mêmes yeux, mélange clair d'un feu brûlant et d'un soleil écrasant. La fillette ne trouvait rien à dire, incrédule. Les personnes derrières elle se révélèrent être des Yamainu, dont les armes étaient doucement éclairées par un rayon de lune. Finalement, Rika ne réussit qu'à prononcer, de sa petite voix inaudible :
- Pour... quoi... ?
Sa réponse fut un petit rictus de la part de la grande blonde qui s'approcha lentement et s'agenouilla devant la prêtresse. Cette scène n'étant pas sans lui rappeler le songe. Takano se fit entendre, d'une voix teintée d'humour noir :
- Je n'y crois pas, tu ne t'es vraiment apperçue de rien ? Moi qui pensait qu'après ta petite scène à l'hôpital tu avais pris quelques précautions pour te "protéger". Rassure-toi ces précautions t'auraient été inutiles de toutes façons !
- Takano... ! Pourquoi... pourquoi cette année c'était différent, hein ? ! Et qu'est-ce... qu'est-ce que tu as fait à Keiichi et les autres ? !
Le ton de la petite fille était bien plus menaçant, un ton rageur qui surprit son ennemie. Celle-ci retrouva bien vite son sourire.
- Tu tiens là de bien étranges propos, gamine... Puisque tu y tiens tant, laisse-moi t'éclaircir la mémoire avant de t'envoyer dans l'autre monde. D'abord, concernant ce cher directeur... J'ai appris qu'on lui avait raconté quelque chose qui n'aurait pas dû être raconté. Tes amis ont passé leurs journées à répandre ces rumeurs dans tout le village, heureusement que ce ne sont que des gosses, ou sinon cela aurait pu me nuire un peu trop à mon goût. Et... ce que je leur ai fait ? Rien, mis à part leur demander d'arrêter. Ils m'ont dit qu'il savait tout à mon sujet, je suppose qu'eux aussi ont dû fouiller un peu trop. Mais ils ne m'intéressaient pas, puisque ce soir, après ta mort, c'en sera fini de ce village paumé et de ses habitants obsolètes !
Tout... tout ce qu'elle avait imaginé était donc faux ? Pensa Rika avec effroi. Ses amis n'avaient jamais été contre elle, la surprise, l'insomnie de Satoko, tout avait été fait pour son bien. Et elle les avait suspectés à tord, avec vu des ennemis en eux...
- Tu... tu mens, Rena m'a attaquée dans la forêt hier... Elle était de ton côté, non ?
- Rena ? Elle m'a semblé être la plus dissipée de votre petit groupe, non ? Hier justement je l'ai croisée à l'hôpital, avec Irie. Elle se faisait beaucoup de soucis pou toi à ce que j'en ai compris. Dans le village, personne n'ignore qu'elle a horreur des mensonges, elle a peut-être été un peu brusque et elle n'a pas manqué de répéter qu'elle était désolée et qu'elle s'en voulait pour toi.
Rika était bouleversée par cette révélation. Elle n'avait fait que fuir lâchement. Elle baissa la tête, pour ne pas qu'on voit ses larmes. Takano pensa qu'elle pleurait parce qu'elle allait mourir et, toute joyeuse, ordonna qu'on l'endorme sur-le-champ. Rika ne sut jamais quand est-ce qu'elle perdit précisément connaissance...

Quelques heures plus tard, aux côtés d'Hanyuu, elles se trouvaient dans cet endroit intermédiaires aux mondes, aux différents Hinamizawa. Rika garda le silence, toujours tête basse, Hanyuu se décida donc à parler.
- Hau... J-je suis désolée... On... on réessaye ?
Elle craignait la réponse de Rika, qui avait dû perdre espoir. Mais contrairement aux apparences, la petite fille leva son regard fier et déterminé vers un des cristaux et tendit la main.
- J'ai fait une erreur, mais je ne la referais plus désormais. Cette fois je le jure, j'y arriverai !
Une lumière émana du cristal, enveloppant les deux petites prêtresses.

Un jour se lève sur Hinamizawa. Un nouveau jour, un nouveau monde...

... un nouveau massacre ?

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usakuji.lolforum.net
Arisa Saruwatari
Garçon Manqué
Garçon Manqué
avatar

Féminin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 1379
Age : 23
Localisation : Quelque part...
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Nerveuse...
Date d'inscription : 16/04/2008

Feuille de personnage
Age:: 15 ans
Race:: Vampire~
Petit(e) ami(e): Not!

MessageSujet: Re: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Lun 27 Oct - 22:04

Triple post... Si je vous fais chier faut me le dire ^^" J'ai la flemme de traduire la suite du chapitre de Shion (je suis tombée sur une page avec trop d'écritures T_T) donc en attendant, en voilà un sur l'enfance de Takano ! (Le plus violent des passages de cette série je pense, même s'il apparait dans la seconde saison, celle qui fait le moins peur). Donc il me semble normal de préciser que ce chapitre est interdit aux âmes sensibles !! (si vous êtes choqués ce sera pas de ma faute, j'aurais prévenu !)

Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usakuji.lolforum.net
Sea Fûjiko
Un vampire ?! HELP !!!
Un vampire ?! HELP !!!
avatar

Féminin
Lion Cochon
Nombre de messages : 1074
Age : 23
Localisation : Avec Arisa-chan ^^
Emploi/loisirs : Cuisinière en herbe x)
Humeur : Mélancolique =')
Date d'inscription : 18/04/2008

Feuille de personnage
Age:: 15 ans
Race:: Humain
Petit(e) ami(e): Personne ~

MessageSujet: Re: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Ven 31 Oct - 16:32

♦ Nan tu nous fais pas chier ! Je lirais ça ce week-end =)
Nee, ça dois te prendre du temps de tout traduire... ♦

_________________
© Avatar & Userbar by Animesuki.
© Sign' by me.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arisa Saruwatari
Garçon Manqué
Garçon Manqué
avatar

Féminin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 1379
Age : 23
Localisation : Quelque part...
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Nerveuse...
Date d'inscription : 16/04/2008

Feuille de personnage
Age:: 15 ans
Race:: Vampire~
Petit(e) ami(e): Not!

MessageSujet: Re: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Mer 5 Nov - 17:44

Oui, là d'ailleurs je fais une pause parce que j'ai la flemme de traduire le deuxième XD

J'ai eu une idée de fic, inspirée par la Pita-TenxHigurashi de Mangavore, j'ai envie de faire une... Ichigo MashimaroxHigurashi ! XD (drôle d'idées de vous l'accorde, n'empêches que ça m'inspire ^^)
Finis tes autres fics d'abord --"
Mais ! Y'a un chap que je dois changer pour celle de MangasV et j'ai pas d'idées et me souviens plus de la suite de TWW...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usakuji.lolforum.net
Sea Fûjiko
Un vampire ?! HELP !!!
Un vampire ?! HELP !!!
avatar

Féminin
Lion Cochon
Nombre de messages : 1074
Age : 23
Localisation : Avec Arisa-chan ^^
Emploi/loisirs : Cuisinière en herbe x)
Humeur : Mélancolique =')
Date d'inscription : 18/04/2008

Feuille de personnage
Age:: 15 ans
Race:: Humain
Petit(e) ami(e): Personne ~

MessageSujet: Re: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Dim 9 Nov - 18:01

♦ En tout cas j'ai tout lu c'était géniaaaaaaaaaaaaaal ^^ ♦

_________________
© Avatar & Userbar by Animesuki.
© Sign' by me.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arisa Saruwatari
Garçon Manqué
Garçon Manqué
avatar

Féminin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 1379
Age : 23
Localisation : Quelque part...
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Nerveuse...
Date d'inscription : 16/04/2008

Feuille de personnage
Age:: 15 ans
Race:: Vampire~
Petit(e) ami(e): Not!

MessageSujet: Re: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Mar 11 Nov - 23:10

Merci ^^ Mais je pense quand même être plus douée pour les fics humoristiques =p (mais sur les trois en cours y'a que celle de TWW qui est bien humoristique XD)

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usakuji.lolforum.net
Kotoko Yanna
Humeur étrange
Humeur étrange
avatar

Féminin
Nombre de messages : 231
Localisation : A flâner dans un coin~
Humeur : Un peu de tout
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Age:: 14 ans
Race:: Humain
Petit(e) ami(e): /

MessageSujet: Re: Higurashi no Naku koro ni (Kaï) Powaaa!   Sam 15 Nov - 14:17

Allez, pour ceux qui veulent voir c'est quoi les apparences des perso voilà une vidéo :