école-sarabureddo

Une école où cohabitent vampires et humains. Une directrice un peu folle, qui croit que les vampires peuvent s'entendre avec les humains. Bienvenu(e)s dans cette pension où tout les dangers rodent!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mail "Matt" Jeevas

Aller en bas 
AuteurMessage
Mail Jeevas

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 27/06/2009

Feuille de personnage
Age:: 25 ans
Race:: Vampie
Petit(e) ami(e): Je ne suis qu'un majordome ... des enfers

MessageSujet: Mail "Matt" Jeevas   Sam 27 Juin - 15:15

Prénom: Mail (trop dur à dire, des gens l'appellent Matt)

Nom: Jeevas

Age: 16 ans

Race: Humain


Caractère : Commençons par le premier aspect frappant chez Matt, on l’aura bien deviné, son côté gros geek. En effet, rares seront les pensionnaires de Sarabureddo qui n’auront jamais vu l’éternel geek accroupi dans son coin, ou sur un fauteuil, une game boy à la main, les doigts vibrant sur son jeu électronique, jusqu’à devenir rouges sang. Et ce pendant des heures, toute la journée, toute la nuit même si personne ne le sortait de son monde de pixel. Que ça soit Rayman, Colin mcrae rally 3, ou la dernière version de Pokémon : tout y passe. Il a tout, il connaît tout. Surdoué de l’informatique, surdoué des dernières sorties de jeux, surdoué et champion de n’importe quel concours, Matt est considéré comme le no-life par excellence. Et qui voudra bien jouer avec lui gagnera son respect. Il pourrait discuter de ça toute sa vie, forcément Cloud est si beau, Spyro, Night, Pikachu, ils sont tous ses grands amis imaginaires. Le rouquin est pratiquement à la limite de parler avec eux quand il se sent seul. Passer des heures à faire faire crac-crac ses sims, à mater dragon ball Z, à lire les soluces sur le net….Bref sortir Matt de son monde électronique relève du miracle, et rares sont les dieux qui réussiront à l’intéresser à autre chose. Parce que c’est simple, avec Matty, si vous savez parler le langage Nitendog vous faites partie de son cercle d’ami.

Qui dit geek, dit otaku, dit pervers. On ne va pas cacher que notre cher adolescent en est un. Aah, l’adolescence, puberté, vie sexuelle et tout ça, Matt est en plein dedans, et n’a certainement pas la maturité pour se poser les bonnes questions. A force de rester dans son monde trop facile on finit par ne plus savoir comment se comporter comme un gentleman dans la vie réelle. Cacher des mags MM sous son lit c’est son dada, et les lire, les relire, chercher des films compromettants sur son ordi portable, et les montrer à qui le veut bien. Télécharger Milky à Oualpé ? C’est illégal ? Et alors ? Et puis les virus c’est lui qui les créé, alors si on lui cherche des noises…bref. Mais cette découverte du monde adulte par l’ado boutonneux ne se concentre pas sur son ordi, et les répercussions sur le pensionnat sont violentes. Allusions douteuses, sous entendus pervers, gribouillages de yaoi sur ses feuilles de cours, discussions ne portant QUE sur ce grand sujet, tout y passe, et personne ne peut y échapper, même pas les profs. Ainsi vont les conversations de Matt ; et des fois ça fait bien peur. Mais on ne va pas dire qu’il est un cas, chaque homme normal est passé par cette période kikoo où il se demandait en son for intérieur comment on faisait des bébés. Ce n’est pas une question de débilité, Matt aime l’humour, son visage est malicieux, et le geek sait répartir les bonnes paroles quand et où il faut. Spirituel ne serait pas le mot exact vu les blagues vaseuses qu’il fait, mais il est drôle, et parfois ça a le don de réchauffer le cœur.

Mais contrairement à bon nombre d’ados, Matt n’est pas emo life, il n’a pas le temps de se poser des questions, son combat avec dracaufeu est trop important pour cogiter sur des sujets dépressifs. Au contraire, il est comme un imbécile heureux. Souriant, à faire des blagues aussi stupides les unes que les autres « Qu’est ce que font mille blondes au milieu de l’océan ? Elles cherchent Léonardo Dicaprio. ». Et de suite. Dire des conneries, des trucs pour ne rien dire c’est son dada, sa passion. Sans pour autant devenir une tornade ambulante. Au contraire. La plupart du temps on verra Matt seul, plongé dans son jeu vidéo, silencieux, calme, posé. Quand il n’est pas entouré de ses éternels potes, il passe pour un être tout à fait normal, pas très bavard. Car il ne s’énerve jamais, ou alors très très rarement. Il n’a pas besoin, son chef le fait bien pour deux et pour cent. Au contraire, calmer les autres, rassurer par son état passif et larve semble être une de ses qualités. Simplement parce qu’il est franc, et va dire ce qu’il pense. Il ne cache pas la vérité, car Matt malgré tout les trucs pas catho qu’il fait s’assume complètement. En fait, on pourrait même dire qu’il est tout à fait à l’aise dans sa peau, en vérité il n’y a pas tellement réfléchit. Carrément mou, deux tense, si vous lui parlez, n’attendez pas de réponse immédiate, le temps que ça tilt au cerveau, vous vous ennuierez déjà. Matt est indifférent car le rouquin se contente de vous regarder, de sourire, de hausser les épaules et d’enfin (Oui, vous l’avez coupé deux secondes, sacrilège) retourner dans la dernière aventure de Denver. On ne peut pas dire que le geek possède beaucoup de caractère, il n’a de réel avis que sur le dernier Lego Star wars, et encore…Matt se contentera d’écouter à moitié, car rien ne l’intéresse, ni les cours, ni les gens, ni les choses quotidiennes de la vie. On aura du mal à croire que cet être singulier est un génie de l'informatique, cet être passif, qui n’en à rien à faire d’avoir des bonnes notes ou pas. Cet être pervers, qui oublie même d’enlever la fonction ‘qu’est ce que j’écoute’ sur msn quand il matte du porno, las, larve, geek, qui rit pour tout et rien. Et pourtant oui, Matt est surdoué, derrière ses yeux luisant (quand on parle de yuri) se cache un esprit fin, qui peut réfléchir calmement sans perdre son sang froid.

Car, Matt rêve. Rêve de Yoshi’s Island certes, mais d’un avenir excitant, l’épicurisme l’exaspère. Car un nouveau jeu est toujours plus intéressant qu’une partie de Mario Kart à faire et refaire encore. Car vivre la même journée pendant des années, c’est lassant, c’est ne pas se donner une chance d’accomplir quelque chose. Pour l’instant tout ce qu’il a trouvé, c’est se plonger dans cubix, parce qu’il ne peut pas sortir du pensionnat. Etre comme spider man, utopie née dans son esprit pourri par les écrans. Il rejette ce quotidien, une vie d’aventure est bien plus intéressante. Pour faire comme Sonic ! Seulement Matt a trop la flemme, et le seul moyen de le bouger et de le faire par la force. Alors il se contente de rester dans sa bulle, que peu de personnes peuvent percer, à la masse et à côté de la plaque peut être mais surdoué à sa façon.






Physique: Et un jour Dieu créa l’homme.

Matt est ce genre d’adolescent qui ne va pas frapper au premier regard. 1m73 pour ses tout justes 16 ans, voila qui semble tout à fait correct. D’une corpulence assez mince il pèse 56 kilos, on aurait pourtant pu croire que, à force de passer son temps à se bousiller les yeux devant des écrans électroniques à bouffer des chips Matt aurait l’allure de l’ado boutonneux serré dans son survêtement XXL. Il n’en est rien, mère nature avait un jour décidé que certains Geeks (avec un G majuscule !) seraient minces, et ce même s’ils ne sortiraient jamais de leur chambre. Plus que mince, Matt n’a pas (encore ?) ce corps de mannequin qui fait tant rêver les pucelles en chaleur, baraqué, musclé, il n’en est rien, au contraire, il est l’exemple type du garçon qui se laisse aller et qui ne s’inquiète jamais de savoir ce qu’il fait est bon pour sa santé ou non. De ce fait, il se traine, dans ce corps si fin, muscles à peine développés, membre saillants, jambes fuselées déjà bien grandes, torse à peine bombé par les hormones mâles en pleine ébullition, épaules plutôt frêles…bref, on ne dira pas que Matt est le plus costaud des hommes du pensionnat. Vous pourriez penser qu’il est chétif, ce qui n’est pas totalement faux, mais comme on dit il ne faut pas se fier aux apparences, Mail Jeevas a un corps bien maigrichon, mais qui ne semblerait pas lui faire défaut d’une certaine force. Forcément, à force de suivre le plus actif des ouragans dans tout le pensionnat et même plus loin on finit par avoir de l’entrainement, mais cette question est un détail. Car, qui pourrait s’en douter s’il n’avait que le physique de Matt comme référence ?

Lui, emmitouflé dans ses éternels t-shirts, pulls à manches longues, et sweat toujous plus rayés les uns que les autres…ah oui, les rayures ; comment parler du Geek sans mentionner son goût prononcé pour les rayures ? Noires et rouges, noires et grises, noires et blanches…noires et n’importe quoi, ou n’importe quelle couleur, ce n’est pas important du tant qu’elles ne sont pas trop flashies et que ce SONT des rayures. Enlever les rayures à Matt serait comme oublier les zébrures d’un zèbre, ou les taches d’une panthère. Avouons que le résultat ne nous laisserait pas indifférent. Les rayures sont ainsi considérées comme la seconde peau du geek, telle une nouvelle espèce animale à part entière. Même certains des jeans du jeune homme, variant de teinte grise, à bleu foncé, éternellement délavés sont rayés. Le style vestimentaire de Matt pourrait se placer dans la catégorie "normale" si seulement il n’était pas toujours habillé de la même manière. Inutile de dire qu’il est facilement reconnaissable de loin, même s’il a adopté un style plutôt soft, contrairement à beaucoup de pensionnaires. Un pull rayé, un jean assez large, parfois une chainette voguant sur une cuisse, et puis…remontons un peu le long de ce corps si jeune et pourtant si débauché vers son visage. Un seul dernier accessoire indispensable, les énormes lunettes de Matt. Il semble presque, même carrément impossible d’espérer pouvoir observer les yeux du geek à l’air libre. Quelle pourrait bien être la bonne raison de porter des lunettes de ski oranges si ce n’est le style ? Une rétine fragile ? Une pudeur maladive au point de cacher la couleur de ses yeux derrière des vitres mandarine ? Incapacité à s’assumer ? Pourtant sur ce point Mail n’a certainement pas à se plaindre. On a vu moche, bien plus moche.

Un visage poupon et enfantin, des mâchoires qui ont souffert du port de bagues, (mais c’est fini fort heureusement, vous n’aurez plus à voir des petites billes de couleur apparaître à chaque fois que Matt fera un sourire), et quand il sourira, vous verrez ce joli visage changer. Car disons, les deux tiers du temps cette face sera lasse et indifférente. Des lèvres closes, décolorées, un nez cassé mais pas si moche à regarder, et si l’on fait encore plus, et qu’on obtient de Matt qu’il ôte les grosses lunettes qui lui bouffent la moitié du visage, alors on verra de jolis yeux ovales, d’une couleur variant du vert au marron chocolat. Kaki, comme nous disons. Et puis plus haut, on apercevra de fins sourcils quasiment invisibles sous une masse de cheveux roux, bruns, presque considérés comme rouges. Et si vous attendez un petit moment à regarder Matt, vous verrez son visage heureux quand il aura capturé un pokémon rare, ou sans aucune raison particulière.

Vous le verrez, ce garçon au physique normal, à l’allure ni particulière ni originale trainant des pieds, une clope au bec, rasant les murs, dans son monde virtuel, loin de vous. Enfin peut-être. Vous pourrez voir Matt, errant dans les couloirs de Sarabureddo, sûrement dans l'ombre des murs, seul. Qui réussira à décoller de sa console son nez de geek? Défi surhumain, car le rouquin n'a pas gagné le concours de SuperMario Sunshine pour rien, ni sans raison. Son physique en a pâtit. Certains disent même que Matt ne porte ces grosses lunettes pour la simple et bonne raison qu'il est devenu complètement myope à force de geeker. Et geeker, c'est ce qu'il sait faire de mieux, les pensionnaires en sont sceptiques. Le geeker ressemble-t-il plus à une larve ou à un chien? Les deux solutions se valent. Ce côté larve pour la dégaine, la lenteur astronomique dont le garçon fait preuve la plupart du temps. Des yeux souvent baissés, un visage parfois bien terne, quand vous dérangerez Matt vous le saurez, quoique...il s'est tellement enfermé dans ce monde que les personnes encore capables de le faire réagir sont considérées comme une espèce en voie d'extinction. Arriver à sortir le geek de sa paresse légendaire, et de son monde de glandage recquiert plus de la stratégie que de la force. Ainsi vous verrez le côté "chien"; ou doggy doggy. Un sourire débile sur la face, une expression niaise, des cheveux en bataille, des yeux brillants, une tenue négligée, débraillée, absurde parfois (Sweat Mario Powaaaaa) et pour finir un visage enjoué ou sourirant, hop le tour est joué.


Histoire : Prochain post




Plus: C'est un génie des jeux vidéos


Code: Validé par Amelia


Matière:


Où avez vous trouvé le forum? Pär un membre


Dernière édition par Sebastian Michaels le Sam 8 Aoû - 21:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arisa Saruwatari
Garçon Manqué
Garçon Manqué
avatar

Féminin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 1379
Age : 23
Localisation : Quelque part...
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Nerveuse...
Date d'inscription : 16/04/2008

Feuille de personnage
Age:: 15 ans
Race:: Vampire~
Petit(e) ami(e): Not!

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Sam 27 Juin - 16:01

Et c'est quand l'admin principal déménage qu'on a ce genre de membre xD

Pour l'histoire du majordome je sais pas trop, ça a pas vraiment l'air d'être dans le genre de la dirlo' de s'entourer de servants =/ Mais après peut-être qu'elle voudra bien, elle...

Une solution : Tchikaner, help uuuus ! xD Tu peux lui demander ?

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usakuji.lolforum.net
Mail Jeevas

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 27/06/2009

Feuille de personnage
Age:: 25 ans
Race:: Vampie
Petit(e) ami(e): Je ne suis qu'un majordome ... des enfers

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Sam 27 Juin - 16:02

J'pensais faire celui qui fait les lits, qui prépare à manger et tout ce genre de petits trucs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arisa Saruwatari
Garçon Manqué
Garçon Manqué
avatar

Féminin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 1379
Age : 23
Localisation : Quelque part...
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Nerveuse...
Date d'inscription : 16/04/2008

Feuille de personnage
Age:: 15 ans
Race:: Vampire~
Petit(e) ami(e): Not!

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Sam 27 Juin - 17:33

Une femme de ménage 0w0 #SHBONG# Comme je l'ai dit, va falloir voir avec Amélia, si tu es assez patient pour ça ^^" (Tchi ? Answer me ><)

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usakuji.lolforum.net
Mail Jeevas

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 27/06/2009

Feuille de personnage
Age:: 25 ans
Race:: Vampie
Petit(e) ami(e): Je ne suis qu'un majordome ... des enfers

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Sam 27 Juin - 17:42

C'est exactement ca, une femme de ménage masculin. Le majordome quoi.


Ok, j'attendrais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia
Directrice
Directrice
avatar

Féminin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 1517
Age : 25
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Age:: ///
Race:: Vampire
Petit(e) ami(e):

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Mar 7 Juil - 22:57

Oh sa va! Pas ma faute si free met 100 ans à envoyer la nouvelle box...xD
Bienvenue en tout cas ^^
Alors déjà, quand tu parles de démon, tu parles de vampire ou vraiment de démon?
Pour ce qui est du majordome, j'accepte ^^

_________________
©Kit by moi sur photoshop



Vampire, humain, dans un futur proche nous serons amis.

A reçu 10 rose~
A offert
4 rose~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-sarabureddo.forumsactifs.com
Mail Jeevas

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 27/06/2009

Feuille de personnage
Age:: 25 ans
Race:: Vampie
Petit(e) ami(e): Je ne suis qu'un majordome ... des enfers

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Jeu 23 Juil - 1:01

Vampire. J'ai marqué démon par mégarde, désolé.

EDIT : changé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia
Directrice
Directrice
avatar

Féminin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 1517
Age : 25
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Age:: ///
Race:: Vampire
Petit(e) ami(e):

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Jeu 23 Juil - 11:54

Oki, c'est bon alors ^^
Je te laisse finir l'histoire

_________________
©Kit by moi sur photoshop



Vampire, humain, dans un futur proche nous serons amis.

A reçu 10 rose~
A offert
4 rose~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-sarabureddo.forumsactifs.com
Mail Jeevas

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 27/06/2009

Feuille de personnage
Age:: 25 ans
Race:: Vampie
Petit(e) ami(e): Je ne suis qu'un majordome ... des enfers

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Jeu 23 Juil - 15:33

Cependant, je ne pourrais pas la faire avant un long moment. Un mois vu que je pars au Maroc ^^"

Je m'en occuperais à mon retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia
Directrice
Directrice
avatar

Féminin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 1517
Age : 25
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Age:: ///
Race:: Vampire
Petit(e) ami(e):

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Jeu 23 Juil - 17:22

Oki, tant que tu préviens et qu'elle est faite au moment dit, tout va bien.

_________________
©Kit by moi sur photoshop



Vampire, humain, dans un futur proche nous serons amis.

A reçu 10 rose~
A offert
4 rose~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-sarabureddo.forumsactifs.com
Mail Jeevas

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 27/06/2009

Feuille de personnage
Age:: 25 ans
Race:: Vampie
Petit(e) ami(e): Je ne suis qu'un majordome ... des enfers

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Sam 8 Aoû - 0:59

Voilà, j'aimerais savoir si je peux changer de personnage tout compte fait X)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Hamasaki

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 20/06/2009

Feuille de personnage
Age:: 12 ans
Race:: vampire
Petit(e) ami(e):

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Sam 8 Aoû - 2:15

Bienvenue avec un peux de retard, desoler ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëron
Froid et solitaire
Froid et solitaire
avatar

Féminin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 78
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2008

Feuille de personnage
Age:: 17 ans
Race:: Vampire
Petit(e) ami(e): Et puis quoi encore?

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Sam 8 Aoû - 10:32

Mais bien sur jeune ami *SBAFF*, tant que tu n'es pas validé rien ne reste définitif. Change ce que tu veux ^^

[Ps: Je suis le triple compte d'Amelia ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mail Jeevas

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 27/06/2009

Feuille de personnage
Age:: 25 ans
Race:: Vampie
Petit(e) ami(e): Je ne suis qu'un majordome ... des enfers

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Sam 8 Aoû - 14:21

Thanks mister Vampire jaloux xP (référance à Vampire Knight) mais aussi à Ayu-chan Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëron
Froid et solitaire
Froid et solitaire
avatar

Féminin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 78
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2008

Feuille de personnage
Age:: 17 ans
Race:: Vampire
Petit(e) ami(e): Et puis quoi encore?

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Sam 8 Aoû - 17:57

Zero n'est pas jaloux >.< Enfin si un peu...mais normal vu qu'il aime Yuki et qu'il ne veut pas que Kaname lui fasse de mal. En parlant de VK, il me tarde le 19 pour le tome 9 <3

[Message totalement HS mais on me pardonne je suis l'admin]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mail Jeevas

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 27/06/2009

Feuille de personnage
Age:: 25 ans
Race:: Vampie
Petit(e) ami(e): Je ne suis qu'un majordome ... des enfers

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Sam 8 Aoû - 21:16

J'te comprends X)

Bon, on arrête, on continue par MP de parler de V.K si tu veux X)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mail Jeevas

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 27/06/2009

Feuille de personnage
Age:: 25 ans
Race:: Vampie
Petit(e) ami(e): Je ne suis qu'un majordome ... des enfers

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Sam 8 Aoû - 21:42

Histoire: Part I

Australie. Canberra. Début 1992.


Du haut de son 1m64, habillée d’un uniforme à l’Anglaise, ses cheveux courts et roux voltigeant à peine sur sa nuque, Michelle voguait le long des couloirs, une ou deux amies à ses côtés. Elle n’était pas arrivée à trouver des gens comme elle, si bien qu’elle avait fini par être considérée comme le stéréotype de la fille niaise dans le Canberra High School. Elle riait, elle souriait, même aux blagues stupides, elle étudiait sérieusement, ambitieuse, elle voulait devenir peintre. Une grande artiste. Elle voulait faire des aquarelles du magnifique paysage Australien, avec un bel homme qui l’attendrait sous un cocotier, le soleil couchant bref bref lovu lovu paillettes. C’était elle. Michelle Cooper, une rêveuse, une bonne élève, chiante parfois avouons le, avec ses délires de fairy tall sur LE beau mec qui tombera amoureux de sa sainte personne rien qu’en lui ayant jeté un regard. Et ça elle y croyait dur comme fer. Il faut dire que les parents de la rouquine avait été trop gentils avec elle, trop simples, pas assez intelligents pour l’éduquer correctement et lui apprendre les choses de la vie. Alors, Michelle rêvait. A d’autres mondes, à d’autres cieux, à un prince. Et pour plaire à un prince on doit avoir de bonnes notes. La jeune fille à la peau bronzée se plongeait le soir dans ses cours, puis ensuite dans de vieux romans à l’eau de rose, ou de livres familiaux relatant d’antiques légendes. Elle aimait ce monde là. C’était le sien.

Une bonne journée commençait comme les autres. Un quotidien banal, heureux, une vie simple, Michelle arriva au lycée, baigné de lumière, oui, en Janvier en Océanie c’est l’été. Et elle aimait le soleil, elle aimait tout ce qui avait trait au bonheur, au bien, c’était si niais et rien ne semblait pouvoir briser les idéaux de l’adolescente.

« Mich’ !! Tsais quoi ? Il parait qu’on a un nouveau prof d’info. »

Elle se retourna vers son amie, haussant les sourcils en apprenant la nouvelle. Ah ? Un nouveau prof ? C’était toujours agréable de faire la rencontre de quelqu’un. C’est ce que se disait Michelle, mais au fond d’elle elle savait qu’elle oublierait vite les gens. On n’aurait pas dit comme ça mais elle était comme une vipère, qui cherche sa proie, un homme qui l’aimerait, puis qui, finalement après avoir étudié tout le monde rejette toute approche.

« Haha. Encore un vieux croûton ? »
« Naaaan mais il parait qu’il est jeune. Jte jure, Kate me l’a dit. Jeevas qu’il s’appelle il parait. »

Alors ça devenait intéressant. Prude, joyeuse, niaise, mais femme qui recherche l’amour est pire qu’une fille facile. S’il n’était pas beau, alors ce mec là n’était pas son prince charmant. S’il n’était pas gentil il ne la méritait pas, et c’était tout. Et oui, et ça tout le monde le savait : Cooper was a little bitch. Des mecs, elle en avait eu, et quand elle se rendait compte qu’ils ne cherchaient qu’à la sauter, pour employer le terme exact, elle les plaquait. C’est que, jolie fille elle en attirait des mecs. Ceux qui n’étaient pas racistes en tout cas. Mais y avait il plus beau que la douceur de sa peau cuivrée ?

Michelle entra dans la salle d’informatique, un dernier pouffement de rire avec ses amies en imaginant la tête du prof, alors, E.T ou autre limace ?

« BONJ… »

Comme d’habitude elle criait une chaleureux « bonjour » à qui voulait bien l’entendre. Mais cette aujourd’hui, et pour la première fois, elle ne finit pas sa phrase. Cet homme qui se tenait assis à son bureau, d’un air las, devant son écran, et ne jetant même pas un regard à ses nouveaux élèves. Oh, ces yeux glacés, d’une jolie teinte émeraude, cachés derrière ses lunettes carrées, l’air d’avoir travaillé –geeké serait plus précis- toute la nuit. La jeune fille en fut scotchée. Et là, elle le savait, cet homme, son nouveau prof d’info, c’était son prince charmant. C’était lui qu’elle avait attendu, son cœur battait déjà, rien qu’en un regard posé sur ses pupilles charbons et il s’affolait. Elle était amoureuse, elle en était certaine.

« Mich !! Reste pas scotchée comme ça haha, ah mais c’est parce que tu as perdu ton pari, c’est pas un E.T ce prof. »

Une grande tape amicale dans le dos et Michelle fut sortie de ses pensées, de son étude du visage de l’homme. Il ne lui accorda pas la moindre attention. Ni pendant le cours, ni les jours suivants. Ce qui rendit son engouement encore plus intense. Le désir de l’avoir la possédait de plus en plus, accroissant dans sa poitrine. Pourtant elle bafouillait comme une pucelle à chaque fois que Mr. Jeevas s’approchait d’elle pour vérifier son travail. Un jour, alors qu’elle n’en pouvait plus de cette attente –parce que OUI elle en était sûre, il la regardait, aussi discret soit il- Michelle resta après la fin des cours dans la salle de classe.

« …Que fais tu là Michelle ? Tu ne sors pas ? »
« Monsieur…j’ai quelque chose à vous dire. »

De toute façon IL ne pouvait PAS refuser. L’adolescente s’approcha, elle se fichait des conséquences, de ce qu’on pourrait dire, et elle posa ses douces lèvres sur celles de l’instituteur. Les joues de ce dernier se tintèrent, jusqu’à prendre la même couleur que les cheveux de son élève. Il faut dire que côté femmes Rupert n’avait jamais été calé. Trop occupé par son ordi, trop renfermé dans sa bulle, trop…trop tout. Et son caractère énigmatique qui faisait groupiter, mais toujours en silence les filles à son approche. Il fallait croire que Michelle était une femme de caractère.


« Tu…On ne peux pas. »

Pourquoi avait il été tant troublé ?

« Je n’ai pas arrêté de bosser comme une folle pour que vous me remarquiez, je vous observe mais vous ne vous en rendez pas compte. Je suis là, une élève, et vous un enseignant, mais je me fiche complètement de savoir si ce qu’on fait est mal ou pas, parce que…Mr Jeevas, je ne peux pas choisir mes sentiments, et ils ne vont qu’à vous. »

Quelle niaise elle était. Toutes ces répliques lues et relues, et répétées. Rupert prit congé de l’adolescente, et sortit rapidement.

Il l’évitait. Mais elle n’abandonnait pas. Elle n’abandonnerait pas, et il le savait. Elle le coinçait dans un couloir et commençait à lui parler. Cette situation gênait le brun, qui ne savait plus quoi faire. Mais petit à petit sa présence se fit moins angoissante. Et il apprit à la connaître, à découvrir en elle une adolescente rêvant à d’autres horizons, un peu comme lui, loin de cette ville de fous. Loin de ce lycée.
Un soir, alors que Rupert s’apprêtait à partir, il trouva Michelle dans un couloir, accroupie, le visage dans les bras. Il s’approcha doucement et vit qu’elle pleurait.

« Que…qu’y a-t-il ? »
« Vous vous le demandez ? »

Pour toute réponse il prit le front de la jeune fille entre ses mains et lui posa un délicat baiser sur le front. Ainsi s’en suivit, elle l’embrassa, il fit de même, ça n’avait plus d’importance de savoir qu’elle avait 12 ans de moins que lui ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mail Jeevas

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 27/06/2009

Feuille de personnage
Age:: 25 ans
Race:: Vampie
Petit(e) ami(e): Je ne suis qu'un majordome ... des enfers

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Sam 8 Aoû - 21:42

Part II

South Australia. 1993.


Peut après Michelle était tombée enceinte de son bel instituteur. Lui redoutait que cela s’apprenne. Alors comme unique proposition elle lui demanda de s’enfuir avec lui. Elle voulait peindre l’Australie sauvage, lui se fichait d’avoir une vie exaltante ou pas, il voulait continuer à surfer tranquillement sur le net. Et rester avec Michelle. Après tout il pouvait travailler à distance. Et puis si on apprenait leur liaison Rupert serait certainement envoyé en prison pour pédophilie, de ce fit il n’eu plus vraiment le choix, et puis rien ne semblait pouvoir fissurer le bonheur de l’adolescente, elle ne donna d’explications à personne, et tout deux prirent leurs billets pour le sud Océanique. La terre de feu, aussi rougeâtre que le soleil qui frappait tout ce qui passait dans cette partie du monde, comme une savane en sang, la végétation sèche, des arbustes qui semblaient morts. La zone désertique par excellence. On ne pouvait pas dire que la flore de l’Australie, ici du moins était accueillante. Ils s’installèrent dans une espèce de petit village ou chacun avait prit l’habitude de travailler de toutes ses forces pour vivre. Pas loin des maisonnettes il y avait une partie du territoire envahi par la forêt vierge, contraste avec les immenses plaines du désert. Pour l’adolescente c’était le paradis et c’est tout. Certains auraient pété les plombs dans cette partie du monde, quand à Rupert il s’occupait de la gestion de plusieurs sociétés à distance. Ils n’avaient pas beaucoup d’argent, même très peu mais cela leur suffisait, et puis le petit couple se disait que quand le bébé serait arrivé la mère pourrait travailler à mi-temps. Inconsciente qu’elle était d’avoir délaissé ses études juste pour s’installer avec l’homme qu’elle aimait.

1er Février

C’était un jour de forte chaleur, comme d’habitude. Michelle fut prise de violentes contractions, et on appela rapidement le médecin. Même dans un endroit aussi reculé Rupert avait refusé qu’elle enfante toute seule, à 17 ans ce n’était pas sans risque. Aussi l’accouchement fut difficile, et Rupert attendait seul dans un coin de la maison, sans savoir quoi faire, inquiet et angoissé. Des cris de douleur sortaient de derrière la porte close, il avait fallu qu’il tombe amoureux d’une gamine.

« AAAAAAAAAAAAAH j’ai MAAAAAL »
« Poussez encore, je le vois. »
« …. »

Le bébé ne cria même pas, se contenta de pousser un miaulement pour prendre sa première bouffée d’oxygène puis quelques minutes plus tard il était endormi, dans les bras de sa mère.

« Mon bébé, mon petit bébé. »

Le bébé en question avait des cheveux d’une jolie teinte, aussi vifs que ceux de sa mère, son teint qui s’annonçait dans un futur proche frais et blanc était celui de son père. Quand aux yeux on attendrait de voir.

« Rupert, comment va-t-on l’appeler ? »
« Attends, j’ai reçu un mail. »
« Mail ? Ah d’accord c’est un joli prénom. »

Ce fut d’un quiproquo plus que stupide que naquit le prénom du petit Mail Jeevas.


South Australia 1996.

« Mamaaaan, j’ai trouvé une jolie fleur! »
« Hihi, elle est très jolie mon chéri.»

Le petit garçon à la crinière de feu tendit sa trouvaille à sa mère.

« Hum, elle sent bon. »
« C’est normal, c’est une fleur de Solanum Laciniatum. »

Malgré le côté extrêmement joueur du petit Mail, ses parents furent forcés d’accepter que leur enfant avait un potentiel hors du commun. Il parcourait seul, pendant des heures le désert de l’Australie, une ombrelle à la main, des petites sandalettes, des lunettes de soleil, et c’était parti pour des heures d’exploration du territoire. Il regardait, de ses grands yeux virant de couleur noisette, à « fougère » comme son père disait. Il jouait, s’imaginant des histoires comme le font tous les enfants, grimpait aux arbres de la forêt vierge un peu plus loin, le petit garçon roux était connu comme « l’explorateur » du village. Village dont les habitants n’étaient que des vieux, aucun ami pour jouer avec l’enfant. Il était chouchouté par tous, et quand on voulait lui faire faire des corvées il s’enfuyait dans la nature. Tout ce qu’il connaissait c’était la flore et la faune australienne, et son village. Et puis son père qui passait sa vie sur l’ordinateur. Et sa mère qui ne lui enseignait rien. Car du point de vue de Michelle les études ne servaient pas encore à grand chose, tout ce qui comptait c’était l’épanouissement de son fils. Mail était indifférent quand aux choses extérieures de son monde de jeu. Il bronzait sous le soleil, jouait avec les kangourous, évitait les serpents, courait après les gerbilles. Bref. Pourtant on savait que le petit de la famille Jeevas était né avec un incroyable potentiel. Il retenait tout ce qu’on lui disait, et trouvait une solution à tous les petits problèmes de la vie quotidienne. Pourtant il rêvait, rêvait. Dans son monde d’indifférence.


4 Juillet.

Il avait tout de même été décidé que le petit Mail devrait étudier, pour exploiter ses capacités surdéveloppées. Il avait appris à lire tout seul en observant les boites de cassoulets que son père rapportait, et semblait retenir à la virgule près chaque détail de l’environnement dans lequel il se trouvait. Pendant une des rares fois où Rupert daigna décoller son nez de son écran ce fut pour déclarer à la famille que le petit garçon devait être envoyé dans une école se chargeant d’enfants dans son cas. La plus proche se trouvait à quelques kilomètres dans une ville voisine bien plus développée que leur petit village. Au moins qu’on leur dise si Mail devait étudier ou s’ils pouvaient encore le garder à leurs côtés.

« Tu es prêt ? »
« Où on va ? Je vais quitter south Australia ? »
« Non non, on va demander à de gentilles personnes s’ils pensent que tu dois aller à l’école. »


5 Juillet.

Le petit Australien devait passer une espèce d’entretien, savoir s’il était réellement un génie ou non. Ce qu’il ne savait pas c’est que si le test s’avérait positif, il ne reverrait que très rarement ses chers parents. Des QI élevés sont toujours monopolisés et utilisés par qui le veut bien. On lui fait donc passer l’examen, il avait seulement trois ans. Si jeune et déjà que ce petit être impressionnait les adultes de l’école qui le croisaient. Il comprenait tout, s’ingéniait à trouver les solutions à des jeux complexes, mathématiques, littéraires, et qui sais-je d’autre encore. Vers la fin de la journée, alors qu’il avait presque tout fini, et que la surveillante à lunettes de mouches comme il l’appelait s’amusait à le regarder élucider divers moyens de venir à bout de ce carré magique, un homme vint le chercher.

« Mon petit Mail…j’ai…une nouvelle pour toi. »
« Je suis pas pris à l’école ? C’est pas grave, je resterais avec papa et maman, je suis content. »
« Non…il ne s’agit pas de ton entrée dans notre école…écoute moi…Il y a eu un grand incendie dans le sud de l’Australie, des hectares et des hectares de terrain ont été brûlés. Et les flammes ont…dévasté ton village… »
« Oh non, on devra trouver une autre maison. Papa et maman doivent être tristes, ils aiment bien là bas. Ça doit être pas beau, tout noir. »
« Mail. Tes parents ont péri dans l’incendie. »

Le petit garçon leva ses grands yeux vers le visage de son interlocuteur. Parfois quand on est intelligent et qu’on comprend trop de choses, c’est douloureux. Très douloureux. Plus de papa, plus de maman. Plus de terrain de jeux, plus de village. Plus rien. C’est horrible de se dire que plus personne n’a vraiment besoin de toi.


16 Juillet_>

Cela faisait maintenant plusieurs jours que la nouvelle était arrivée jusqu’aux oreilles du rouquin. Il ne parlait plus, ne mangeait plus, semblait perdu dans un autre monde. Et les professeurs qui avaient décidé de le prendre en charge puisque ses parents n’étaient plus commençaient à être fatigués d’une telle indifférence à leur égard. On essayait de lui faire apprendre, mais rien n’y faisait, il restait stoïque comme du marbre, les yeux vides, dénués d’intérêt. On décida alors d’envoyer l’enfant dans un établissement plus apte encore à le recevoir. A recevoir les surdoués traumatisés, si ça existait. Sidney était la ville parfaite pour prendre en charge le petit Mail. Il fut directement envoyé en pensionnat dans cette école dont il ignorait tout, jusqu’au nom. Jeevas, c’était tout ce qu’on savait de lui. Un certain couple Jeevas était mort l’année dernière, les parents du père sans doute. Quand à la mère personne n’avait su qui elle était, et l’enfant refusait de parler. Il n’avait plus aucune famille vers qui se tourner. Quand il arriva, les grands buildings, la grande ville moderne l’impressionnât, Mail n’avait jamais vu ça auparavant et cette agitation créa en lui une forte réaction. Il découvrit la télévision, les immeubles, l’innombrable circulation de Sidney, tant de gens au même endroit, tant de voitures, lui qui avait toujours vécu dans la brousse. La jungle de la ville lui faisait tourner la tête. Il se désintéressa des cours, de tout le monde, perdu à regarder à la fenêtre. Où était son pays natal, quel était ce monde ? Mail était perturbé par ce changement, chaque jour il regrettait de plus en plus sa vie d’antan. Si bien qu’il était pris de crises de folie incessantes. Un jour alors qu’il restait dans son coin à ne rien faire, il aperçu un petit garçon qui manipulait quelque chose. Mail s’en approcha, fixa la game boy de l’enfant…C’était donkey kong. Il était dans la jungle. Le rouquin se fit prêter le jeu, et joua, s’enferma dans sa chambre et joua plusieurs heures d’affilées jusqu’à comprendre comment ce don du ciel marchait. Donkey Kong canalisait toutes ses peurs, lui permettait de se concentrer sur autre chose. Le jeu recréait le paysage aimé. Mais il manquait quelque chose. Lors d’une sortie ce fut la révélation. D’énormes lunettes orange. Quand il les mettait c’était comme si son regard se posait sur la terre rouge du sud de l’Australie. Il avait son jeu, il avait ses lunettes, ainsi Mail était devenu le fantôme du pensionnat dans lequel il se trouvait. Jouer aux jeux vidéo toute la journée, tout le temps, si bien qu’il ne développait pas ses capacités, comme les professeurs le voulaient. Alors on se demanda ce qu’on allait bien pouvoir faire d’une larve pareille. Les élèves recueillis ici devaient servir à quelque chose, sinon ce n’était pas la peine qu’ils restent ici. Un jour le directeur déclara qu’il avait eu une forte intéressante conversation avec un Japonais qui proposait de prendre le petit Mail Jeevas en charge. On envoya non sans soulagement le petit génie dans le premier avion pour le Japon. Sa console, ses lunettes, quelques affaires et le petit garçon quittait à jamais la douce et chaude Australie où il ne reviendrait sans doute jamais.


(d'so, pas assez de place en un poste T.T)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëron
Froid et solitaire
Froid et solitaire
avatar

Féminin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 78
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2008

Feuille de personnage
Age:: 17 ans
Race:: Vampire
Petit(e) ami(e): Et puis quoi encore?

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Sam 8 Aoû - 21:49

Tu veux me tuer ou quoi? xD C'est quoi ce roman...*Prend son courage à deux mains pour tout lire*

Oh *_* Un fan de Vampire Knight! Oh oui faut qu'on continue à discuter en Mp! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mail Jeevas

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 27/06/2009

Feuille de personnage
Age:: 25 ans
Race:: Vampie
Petit(e) ami(e): Je ne suis qu'un majordome ... des enfers

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Sam 8 Aoû - 21:51

J'préfère faire Matt, il m'ressemble 100 fois plus, donc j'écris plus X) Alors que le mister Black Butler est impossible à faire X.X J'y arrive pas T.T

Suuuuper Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëron
Froid et solitaire
Froid et solitaire
avatar

Féminin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 78
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2008

Feuille de personnage
Age:: 17 ans
Race:: Vampire
Petit(e) ami(e): Et puis quoi encore?

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Sam 8 Aoû - 21:56

Ah, toi tu fais les persos à ton image? (Remarque c'est une façon pour nous de te connaitre en lisant Razz ) Moi je me sers des forums Rpg pour faire des gens que je ne peux pas être xD (Quoique mon dernier perso crée, sur Genketsu, me ressemble en plusieurs points) Bref, on s'en fou de ma vie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mail Jeevas

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 27/06/2009

Feuille de personnage
Age:: 25 ans
Race:: Vampie
Petit(e) ami(e): Je ne suis qu'un majordome ... des enfers

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Sam 8 Aoû - 22:06

X) Nan, j'adore qu'on m'raconte sa vie *_*

Bah, Matt de Death Note, c'est moi en caractère O.O Donc plus facile, j'fais mon caractère et c'bon X)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëron
Froid et solitaire
Froid et solitaire
avatar

Féminin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 78
Age : 25
Date d'inscription : 10/08/2008

Feuille de personnage
Age:: 17 ans
Race:: Vampire
Petit(e) ami(e): Et puis quoi encore?

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Sam 8 Aoû - 22:10

xD Si tu veux en savoir plus sur moi, viens sur la box! (Je suis du genre à raconter ma vie moi...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia
Directrice
Directrice
avatar

Féminin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 1517
Age : 25
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Age:: ///
Race:: Vampire
Petit(e) ami(e):

MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   Dim 9 Aoû - 16:39

Après des longues heures de lectures...*SBAFF* (Ok je me la ferme)
Comme tout le monde pouvaient s'en douter, tu es validé ^^

_________________
©Kit by moi sur photoshop



Vampire, humain, dans un futur proche nous serons amis.

A reçu 10 rose~
A offert
4 rose~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-sarabureddo.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mail "Matt" Jeevas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mail "Matt" Jeevas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matthew "Matt" Williams
» Motocross "Nocturne" Dürler - samedi 24 mai 2014 ...
» "Born to Ride" Matt Mc Stoll
» SGU "Air" 1x01-02-03 [SPOILERS!]
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
école-sarabureddo :: Avant de jouer :: Présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: