école-sarabureddo

Une école où cohabitent vampires et humains. Une directrice un peu folle, qui croit que les vampires peuvent s'entendre avec les humains. Bienvenu(e)s dans cette pension où tout les dangers rodent!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Seyren Windsor

Aller en bas 
AuteurMessage
Seyren Windsor
You're All My Puppets
avatar

Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 109
Age : 23
Date d'inscription : 09/08/2009

Feuille de personnage
Age:: 17 ans
Race:: Humain
Petit(e) ami(e): Dame solitude.

MessageSujet: Seyren Windsor   Dim 9 Aoû - 4:06

Prénom: Seyren
Nom: Windsor

Age: 17 ans.
Race: Humain.

Caractère: Cela fait un an que l'on se côtoie et je peux dire que ses principales qualitées sont sans hésitation sa capacité à garder le sang froid, mais voilà il est lunatique ou quelque chose comme cela, je n'ai pas encore percé son secret, il peut faire preuve d'une grande générosité, ou d'un dédain totale, de bravoure, ou de sadisme, ou être stoïque, ou colérique, ou encore joyeux, ou "dépressif", mais son principal défaut reste sa solitude dans laquelle il se cloitre, qui lui plait tellement, sa meilleure amie. Ou encore son asociabilité... Mais, il peut quand même se montrer gentil, serviable, cela dépend du jour et de l'heure... Le plus choquant est tout de même... Je me rappelle qu'on avait voulu lui voler ses affaires, mais mon "ami" avait pris un malin plaisir à mettre ses adversaires en déroute avec un exagérément incroyable comme s'il était devenu quelqu'un d'autre, aveugle, une bête, sadique et assoiffé de sang, on l'avait provoqué. Ils n'auraient pas dû. Quels genre de personne est-ce ? Il a tant de qualité, mais tant de défaut, son anormalité ne plairait pas à tout le monde, ni sa soif irréel de solitude, cette personne aux humeurs changeant avait plusieurs "personnalités"...? Ou seulement une démence incontrôlable, cette "équation" n'avait pas encore de réponse, il ne se rendait pas compte lui -même de ceci ? Je le pense sinon comment pourrais cohabiter un être gentil au point d'être angélique et un être démoniaque... Il peut voir un comportement détestable que moi-même je ne ne supporte pas... Mais, il peut aussi avoir un comportement tout à fait normal : joyeux, boudeur... Cette personne reste un mystère pour moi, indescriptible, un cryptogramme sans équation pour le résoudre, sans réponse. Une qualité remarquable est qu'il ne mâche pas ses mots quand on demande son avis, même s'ils sont offensant... Il dit tout simplement ce qu'il pense.Il est aussi très "calculateur" tout ce qu'il fait ou entreprend de faire à une raison. Il est aussi très possessif et n'aime pas qu'on touche à ses affaires. J'ai aussi remarqué et cela rapidement, que mon jeune ami n'hésite pas à mentir quand il le faut et il sait si prendre, moi-même j'ai du mal à savoir si ce qu'il me dit est réel ou non, mais il a un talent particulier, il n'a aucun problème pour décrypter les actions des autres, leurs regards, pour lui c'est comme lire un livre. Après, il y a la catégorie des manipulateurs, qu'il hait ... Énormément, bien évidemment, ce genre de choses ne fonctionne pas vraiment sur lui, de même qu'il ne touche pas à la drogue, les cigarettes et éprouve un dégout total de l'alcool et ses adeptes, pas du dégout enfaite, mais une haine... Apeurant... Mais, malgré ces quelques atouts, il a un côté insensible, dédaigneux, qui le rendent complètement insensible à beaucoup de petits plaisirs de la vie, de même pour la signification de lien, amour, amitié, fraternité, famille, ces mots n'évoquent rien pour lui, à part un néant total. Une chose bizarre aussi que j'ai pu remarquer, quand la générosité l'emporte il a pour habitude de parler plutôt bizarrement, comme un noble de l'ancien temps... Ou quelque chose comme ça.

Je le voyais tout le temps avec des livres, une pommes, ou encore un crayon et un carnet à croquis, les choses qu'ils chérissaient, des chose qui ne nécessitait pas l'obligation d'être en groupe. Cela est drôle, mais il a l'air d'aimer et de détester ce battre n'est-ce pas bizarre ? Mais, ce qu'il déteste par dessus tout, c'est la foule, alors mon "ami" ce fait discret... J'ai pu remarqué qu'il porte de temps en temps des gants, quand il est d'humeur massacrante, toujours les mêmes gants, qui de noir sont presque passé à l'écarlate, je vous laisse deviner pourquoi... Cela fait 10 ans que je le connais, et il aime toujours autant le sang qui l'émerveille, ou qui le dégoute... Profondément... Il déteste particulièrement les choses inutiles, ou les discutions inutile. C'est pour ça qu'il aime les personnes qui ne discute pas trop, et agissent pour se faire comprendre. Il déteste par contre les personnes trop bavardes qu'il trouve ennuyeuse et celle qui agissent sans réfléchir au conséquence. Ou encore les personnes trop curieuse qui aime savoir tout sur tout. Par contre il affectionne aussi les personnes intelligente. Mais, il reste les manipulateurs, une chose à quoi il est insensible, pas du type naïf Seyren il faut dire... Loin de là, il éprouve juste un dédain pour eux, alors que leurs vies n'est basé pour lui que sur un éternel mensonge...




Physique: Le jeune homme approchait, il avait des cheveux rouges en bataille dut aux faites qu'il négligeait un peu tous les aspects de la mode et trouvait ceci une perte de temps inutile, il était comme il était... Et ces yeux similaires à ces cheveux qui me donnait la chair de poule, surement à cause de cette lueur dans ses yeux, beaucoup de choses contradictoires si emmêlait, la haine, la peur, la générosité... Son visage entre l'ovale et le carré avec des traits taillés à la serpe, la peau pâle. Je descendis mon regard, ce jeune homme avait un nez fin, il arborait un sourire et ses dents blanches n'avaient aucun défaut, autour de son cou plusieurs filaments noir faisait office de collier, pour simple vêtement il portait un T-shirt noir avec des traits similaires à sa ribambelle de collier, mais en blanc ou gris, il portait autour du bras droit les mêmes ficelles noires, et au niveau des biceps une autre ribambelle de ses "colliers", puis toujours dans une ambiance sombre, un jean ni ample ni moulant avec les mêmes filament blanc à quelque endroit du jean, pour les chaussures, c'était juste des converse noir. Dans l'ensemble le jeune homme avait des muscles ciselés qui ne donnait pas l'impression "armoire à glace, brutal'N'Co", mais seulement l'impression "laissez-moi tranquille, dans ma solitude où..." ces muscles étaient surement dû à quelque bagarre et à un entrainement, de taille moyenne voir un tout petit peu au-dessus, il me dominait d'au moins 10cm alors que j'en faisais 177. Mais, en parfait désaccord avec le reste il était fin, presque maigre, huit ou neuf kilos de moins et on aurait surement vu ses côtes. Il avançait d'une démarche nonchalante, qui l'aurait peut-être rendu assez discret dans cette foule d'adolescent... Ses mains dans les poches, il me fixait, me dévisageait, c'est là qu'il a vu que je l'observai... Quelle étrange personne... Son sourire jusque là mi-figue mi-raisin disparu... Ce sourire était serte factice, mais ses yeux, non...

Histoire: Cela fait dix années que je le connais, dix années qui m'ont enfin apporté ma réponse... À vous de la devinez. Un petit garçon aux cheveux rouges flamboyants et aux yeux rouge écarlate souriait en discutant avec ce qui semblait être son père, une personne aux cheveux similaires. Il riait, tout comme son père le petit bonhomme tout à coup cria, soudainement cela marqua la mort de celui-ci et sa renaissance. Un homme en blouse blanche entra dans une salle qui comme sa blouse était entièrement peinte en blanc, peu meublé et très peu éclairé, dans cette pièce confiné il n'y avait qu'une fenêtre qui ne laissait pas passer les rayons du soleil à cause des rideaux, un lit avec un matelas et une couverture blanche et de la même couleur encore, une table de nuit où une lampe y était installée. Le même garçon aux cheveux rouges gisait sur le seul lit de la pièce, en parfait contraste avec la pièce : du rouge avec du blanc. Le docteur à la blouse blanche pris un petit tableau qui était sur les barreaux du lit du garçon, le lit attentivement et souris. Le jeune garçon était sauvé, enfin il le croyait, oui il le croyait... De plus sans problème, mais le docteur affichait pourtant une mine triste...

Un homme entra dans une maison en fracassant la porte avec son pied, en gueulant quelques propos vulgaire sur son fils et sa mère... L'homme bien musclé cherchait de ses yeux rougeâtres, quelqu'un dans la salle, rien, la deuxième, rien, la troisième toujours rien, non ils n'étaient pas là... L'homme puait l'alcool. Sean Wiindsor, il se prénommait Sean Wiindsor. Seyren n'avait que dix ans. Cinq jours après, il comprit qu' "ils" c'étaient enfuis "lui-qui-s-en-est-bien-tiré" et "la-pute" son fils Seyren et sa mère Judith. Seyren avait 11 ans, était un peu traumatisé à cause de ses expériences qui dataient d'un an, pourtant grâce à l'amour de sa mère,

il était le meilleur de sa classe, mais il était amnésique... Les causes simplistes de cette perte de mémoire, de cette renaissance, l'accident. Depuis cet accident sa mère mit plus d'un an à lui raconter sa vie d'avant... Remplie de tristesse et de violence.

Seyren 12 ans a tout oublié, il n'aurait pas dû. Il aurait dû être prêt à ce jour fatidique.

"Maman Je suis rentré..."

Une voix grave, chevrotante et accompagné de quinte de toux lui répondit :


"Je n'attendais plus que toi, celui-qui-s-en-est-bien-tiré, pour notre réunion de famille on va fêter ça, un peu de sang de ta mère peut être ?"

Seyren se précipita sur l'endroit d'où provenait la voix qu'il reconnaissait si bien, cet endroit empestait déjà

l'alcool. Seyren cria, en abattant son poing sur son père, la folie avait commencé à l'étreindre... Oui elle avait commencé :

"Papa... Ce n'est pas ma faute tu sais... Je sais bien que tu as perdu l'usage de ton bras dans l'accident, mais... Ne revient pas tout gâché... S'il te plait..."

Après ces paroles une lute s'enchaîna, la loi du plus fort. Le père l'assomma.

La même sale blanche, peu meublé, blanche, angoissante, sauf que cette fois le jeune homme qui gisait sur le lit était plus grand et souffrait le martyre, a essayé de bouger, un docteur arriva, lui annonça que son état était très bon...À part une fracture à la jambe droite et une au bras gauche, mais il annonça aussi que sa mère était dans le coma. Le choc l'acheva... La "chose" en profita... La folie gagnait du terrain, la raison en perdait...

Le jeune homme aux cheveux rouge retrouva son père, il avait soif, soif de sang, du sang de son père, comment avait-il osé attaquer sa mère, tout allait si bien pourtant... Il attaqua, s'acharnant sur le pauvre homme en pleurant, se prit un coup, et mourut.

Le même jeune homme se réveilla dans la même pièce blanche, le même jeune homme ? Non lui était mort, il ne se souvenait plus de rien... Encore, c'était une nouvelle vie. Et la folie l'avait emportée... Oui... Une aide lui expliqua sa situation qu'il prit très au sérieux et accepta sans problème, sa décision ? L'exile, il s'était rendu au pensionnat Sichiko, il y travailla, mais fut viré à cause d'une rixe avec un élève plutôt turbulent et très très riche, après cela aucun pensionnat ne le reprit, après tout arrachait l'oreille d'un riche était tabou dans cette société immonde aux yeux de Seyren...

Sa vie défilait, il avait 13 ans et étudiait dans une école publique, il ne supportait plus sa mère, mourante, elle était paralysée à cause de son père... Handicapé à jamais. Estropié. Elle n'était plus la même depuis...
Son père n'était pas mort... Il buvait toujours autant et dans un accès de rage il retrouva sa femme... Et la tua. Il retrouva son enfant de 17 ans qui était en famille d'accueil... Le blessa, mais trébucha. Connaissant sa maison, Seyren sourit... La folie c'était emparé de lui. Il n'était plus lui non plus le même. Il se courra vers une tiroir sur sa droite, l'ouvrit... Seyren rit... Et en sorti un couteau. Son sourire carnassier quand il se retourna vers son père qui commençait déjà à l'attaquer se transforma en une grimace haineuse... Il tendit son couteau et son père alcoolique s'embrocha dessus en lui foncent dessus... Il était seul. Un psychologue remarqua son cas et l'interrogea...

Le psychologue fixait le petit Seyren dans les yeux... Le garçon n'était plus le petit innocent garçon d'avant... Cette suite d'accident l'avait forgé. En mal. Seyren répondait à des questions qu'il trouvait anodines. Le psychologue en venait petit à petit au sujet qu'il voulait aborder, le meurtre...

"Seyren, que s'est-il passé ce jour là... ?"

Le garçon aux cheveux rouges ne répondit pas.

"Tu sais... Dans la maison de ta famille d'accueil ?"

Le dégénéré sourit de toute ses dents, pas un sourire d'enfant heureux, un sourire carnassier sadique. Son visage angélique passa au démoniaque, le rictus sur son visage surprit le psychologue...

"J'y ai pris beaucoup de plaisir tu sais... Je ne les pas gâchais... Il n'en croyait pas ses yeux..."

Le psychologue entreprit une sorte de rééducation complète. Seyren commençait à ce contrôlait et une de ses personnalités ressortaient plus souvent que les autres grâce au travaille de Mr Olonel. La générosité l'emporta, la folie recula. Mais ses deux autres moitiés étaient toujours là, elles guettaient le moment pour reprendre le dessus, pour que la folie revienne... Après un passage de test Seyren fut envoyer à l'école Sarabureddo pour étudier.



Code: Validé par Amelia



Où avez vous trouvé le forum?: Trifouiller sur google ça aide...

Veuillez m'excuser de la longueur plutôt décevante de cette présentation, mais ce n'est pas vraiment mon truc les présentations.... Lynchez moi je vous le permet ToT...


Dernière édition par Seyren Windsor le Dim 9 Aoû - 23:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia
Directrice
Directrice
avatar

Féminin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 1517
Age : 25
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Age:: ///
Race:: Vampire
Petit(e) ami(e):

MessageSujet: Re: Seyren Windsor   Dim 9 Aoû - 10:52

Bienvenue!

Raaaah! Mais vous voulez me tuer avec vos fiches ou quoi @__@
J'ai déjà celle de Mail à lire avant de pouvoir lire la tienne, donc attends un peu pour la validation ^^
Quoi?! Ô.o Tu trouves ta fiche courte!!! Pour vous c'est quoi long? Un roman de 1000 pages? xD

Edite: J'aime bien la façon que tu as eu de faire le caractère et le physique ^^.
Sinon, bah, que dire à part que tu es validé?! Rien...xD Ah si, amuse toi bien ici (et évite de tuer mes élèves, c'est le rôle des vampires ça...*SBAFF*)

_________________
©Kit by moi sur photoshop



Vampire, humain, dans un futur proche nous serons amis.

A reçu 10 rose~
A offert
4 rose~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pension-sarabureddo.forumsactifs.com
Seyren Windsor
You're All My Puppets
avatar

Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 109
Age : 23
Date d'inscription : 09/08/2009

Feuille de personnage
Age:: 17 ans
Race:: Humain
Petit(e) ami(e): Dame solitude.

MessageSujet: Re: Seyren Windsor   Dim 9 Aoû - 15:11

Oui je ferrais un effort pour pas les tuer :3.... /ZBAF/. Enfin merci ^^!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mail Jeevas

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 27/06/2009

Feuille de personnage
Age:: 25 ans
Race:: Vampie
Petit(e) ami(e): Je ne suis qu'un majordome ... des enfers

MessageSujet: Re: Seyren Windsor   Dim 9 Aoû - 16:37

Bienvenue, ami des longues fiches (bon, pas trouvé de meilleur idiotie que dire ca Razz)

J'aime beaucoup ta fiche. Mais pourquoi mets-tu le début de ton histoire en italique et après en normal ? J'comprends pas très bien cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seyren Windsor
You're All My Puppets
avatar

Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 109
Age : 23
Date d'inscription : 09/08/2009

Feuille de personnage
Age:: 17 ans
Race:: Humain
Petit(e) ami(e): Dame solitude.

MessageSujet: Re: Seyren Windsor   Dim 9 Aoû - 16:40

Ah j'ai pas fait attention, je corrige ça ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mail Jeevas

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 27/06/2009

Feuille de personnage
Age:: 25 ans
Race:: Vampie
Petit(e) ami(e): Je ne suis qu'un majordome ... des enfers

MessageSujet: Re: Seyren Windsor   Dim 9 Aoû - 16:41

J'ai encore l'oeil après 16 ans de vie xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seyren Windsor
You're All My Puppets
avatar

Masculin
Taureau Cochon
Nombre de messages : 109
Age : 23
Date d'inscription : 09/08/2009

Feuille de personnage
Age:: 17 ans
Race:: Humain
Petit(e) ami(e): Dame solitude.

MessageSujet: Re: Seyren Windsor   Dim 9 Aoû - 16:49

J'ai remarqué xD!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seyren Windsor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seyren Windsor
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BARRY WINDSOR SMITH
» James Windsor
» GNBIST YO MALONET
» Frise des rps
» Partenariat : règles & demandes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
école-sarabureddo :: Avant de jouer :: Présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: